fbpx
Blogues

Critique du spectacle de Martin Léon au Grand Théâtre de Québec

par Cyril Schreiber, le 26 octobre 2018 | Chéri(e) j’arrive, Critiques musicales

Tiens, un spectacle de Martin Léon au programme du Grand Théâtre jeudi soir ! L’événement est si rare qu’il mérite d’être souligné – et couvert. Pas de nouveauté malheureusement – il sera temps qu’on se mette du nouveau stock sous la dent –  mais bien la dernière des dernières des Atomes – Laboratoire exotique, son spectacle qu’il trimballe depuis mai 2011 (!) un peu partout, notamment au Grand Théâtre en début et donc fin de tournée. Léon, accompagné d’Alexis Martin à la batterie (et autres effets sonores), a de nouveau raconté ses récits de voyage en Asie qui sont à la base de son dernier album en date, Les atomes.

Crédit : Catherine Tétreault.

Le chanteur, qui use d’un humour redoutable, s’est avéré être encore une fois un formidable conteur, même si ses anecdotes pouvaient peut-être s’étirer par moments. Ce spectacle vivant, à la fois très écrit et en apparence naturel, comportait un volet visuel très important : vidéos envoûtantes (trop ?), dessins, animations, etc. Mais aussi, et c’est le principal, des chansons : celles des Atomes (dont Je redeviens le vent, toujours aussi sublime) et quelques plus vieilles – Grand Bill, C’est ça qui est ça (version faux karaoké) et J’aime pas ça quand tu pleures, pour le plus grand plaisir des spectateurs venu l’applaudir à la salle Octave-Crémazie. Rien de nouveau sous le soleil donc – on a pu voir ce spectacle moult fois depuis sept ans – mais des retrouvailles sympathiques avec son univers poétique, foisonnant, libre, vivant.

Autant le public est dû pour du nouveau matériel de Léon, autant la fin des Atomes version scénique fut belle et réussie. Avant de partir, non sans émotion, Martin Léon a fait jouer dans la salle Love tastes like strawberries de Miriam Makeba, dont il a tiré une “boucle” sur la chanson-titre des Atomes : une belle façon de conclure et de clore ce chapitre avant d’en entamer un nouveau.

Le site officiel de Martin Léon et la setlist du spectacle.

Cyril Schreiber