fbpx
Blogues

Festival de la chanson de Tadoussac : Du sable dans mes souliers et du Zébulon dans’ tête.

par Émilie Rioux, le 13 juin 2016 | Chéri(e) j’arrive, Sur la route

Encore une fois cette année, le Festival de la chanson de Tadoussac a réussi à rassembler un public hors-pair autour de concerts surprenants. Du jeudi au dimanche, les rencontres musicales se sont décuplé entre les spectateurs, les musiciens…et l’équipe de CHYZ. On a fait quelques découvertes, mais on a surtout renoué avec des amis qu’on aime bien! Tour d’horizon à dos de réseaux sociaux. 

P.S. On avait des belles photos, mais l’appareil s’est fait voler. Merci, voleur.

Tout ça a commencé avec Caltâr-Bateau, sous le ciel d’une soirée pluvieuse, au Café du Fjord.

 

Ce fut ensuite le tour de Pandaléon d’avoir une grande qualité d’écoute de la part du public pour leur set ambiant et électrique. On en a même profité pour faire des fautes sur Twitter : 

 

 

Et ça s’est terminé avec une prestation des toujours très swell’ et énergiques Cherry Chérie : 

 


 

La 2e journée a commencé, après 3 cafés et 2 croissants, avec une entrevue en tête à tête avec Éric Charland, sur l’une des nombreuses chaises pas berçantes qui peuplent les gazon de Tadoussac. 

 

 

On l’a vite retrouvé au spectacle des chemins d’écriture au restaurant Le Bateau …

 

Les artistes des Chemins d’écriture en spectacle #tadoufest #tadoussac #chyzsurlaroute #restaurantlebateau

Une photo publiée par CHYZ943 (@chyz943) le

 

…qui avait aussi lieu en simultané à La Marina, avec 4 autres auteur-compositeur-interprètes en résidence!

 

Après-midi smooth à Tadoussac avec les chansons berçantes des chemins d’écriture.

Une vidéo publiée par CHYZ943 (@chyz943) le

 

Quelques heures plus tard, une rencontre avec Olivier Belisle, un brin de jasette avec Keith Kouna…tout ce qu’on a su, la soirée était commenée, et pas rien qu’à moitié!

 

 

Et les artistes les plus attendus du vendredi soir n’ont pas déçu la foule en liesse!

 

 


 

Vous aurez remarqué la fixation que je fais sur les cheveux des gens. Presque autant que Safia Nolin et des super-prédateurs, dont elle parle assez souvent en spectacle!

 

 

Mais ça n’explique toujours pas pourquoi j’ai du Zébulon dans la tête… 

 

 

Eh oui! Par un hasard de fin de soirée, on s’est retrouvé chez Zébulon à chanter « J’retourne sur Mars, Venus c’est vraiment pas ma place! » et à entonner Marie-Louise avec un public débordant de nostalgie. 

Entre la foule extatique de Galaxie au sous-sol de l’église, un 3e spectacle de Cherry Chérie et une prestation vivifiante d’Olivier Belisle au Gibard, la soirée s’est bien terminée pour la plupart des courageux festivaliers restés debout jusqu’au levé du soleil.

Merci à Anne-Christine pour les photos et les entrevues.
Merci à Lysandre pour la caméra.


Pour une couverture plus sérieuse et les détails de nos coups de coeur, voici en rafale les critiques et entrevues réalisées au paradis des baleines!