fbpx
Blogues

Festival en Chanson de Petite-Vallée : Jour 4

par Émilie Rioux, le 1 juillet 2014 | Chéri(e) j’arrive

 

Quatrième jour, le bonheur se poursuit! (PHOTOS À VENIR)

Sur la Pointe venteuse, en ce beau lundi, le public s’est amassé en grand nombre pour écouter le doux country-folk de Chantal Archambault, en formule duo avec sa tendre moitié, Michel-Olivier Gasse. Rayonnante, présentant ses chansons romantiques, drôles et rythmées, de Boire à Crédit à La Barque, Chantal raconte chacune de ses petites histoires au public avec complicité et simplicité.

Quelques minutes plus tard, trois visages connus prenaient la relève sur la scène : André Papanicolaou, accompagné de Michel-Olivier Gasse et de Simon Blouin, fidèles musiciens de Vincent Vallières (qui assuraient la veille la musique de l’hommage Salut Vallières!). Interprétant des pièces de l’album Into The Woods, Out of the Woods ainsi que quelques pièces francophones, le trio pop-rock énergique avait visiblement beaucoup de plaisir à jouer ensemble. La guitare et le toupet de Papanicolaou étaient dans le vent et ils terminèrent ce set avec une version magistrale de Manu, pour le grand plaisir de mes oreilles.

C’est ensuite Louis-Jean Cormier et Adèle Trottier-Rivard qui venaient nous pousser la chansonnette à la Vieille Forge à 20h. Sincèrement, je n’ai jamais vu autant de monde au Théâtre de la Vieille Forge de toute ma vie. C’est une fourmilière de mélomanes qui a  émergé au Festival de la chanson de Petite-Vallée, le tout dans une ambiance plus-que-familiale, comme le soulignait Louis-Jean, cousin germain d’Alan Côté (organisateur du Festival). Réinventant une fois de plus les chansons de son album Le Treizième Étage, causant la surprises à chaque refrain, Louis-Jean était heureux d’être devant le public chaleureux (NDLR: dégageant de la chaleur) de Petite-Vallée, qui était même assis sur la scène, dans le décor de l’occasion. Mention spéciale à madame Jeanne-d’Arc, l’une des doyennes du village, qui a été invitée sur scène pour assister aux premières loges à une interprétation intimiste de « Ce soir l’amour est dans tes yeux ». Tout juste avant, la première vague de chansonneurs se produisait en solo : Mehdi Hamdad, Maude, Jérôme Charette-Pépin et Michel Robichaud ont pu prouver au public l’étendu de leur talent. 

La soirée se termina devant un plus gros feu cette fois, avec la présence improvisée de Lisa LeBlanc, Marc Déry et Jérôme Charette-Pépin, pour ne nommer que ces quelques gratteux de guitares…jusqu’à ce que le soleil émerge de l’horizon atlantique.