fbpx
Blogues

Marées hautes et marées basses à Petite-Vallée (partie 1)

par Émilie Rioux, le 30 juin 2015 | Chéri(e) j’arrive, Sur la route

IMG_1706Ici, on ne regarde jamais l’heure, on laisse notre cellulaire dans notre valise, et on vit au rythme de la marée qui monte et descend, et des spectacles qui nous transportent du matin jusqu’au soir. Vers les environs de 11h-12h, tout le monde converge vers le Théâtre de la Vieille Forge : chansonneurs, formateurs et artistes de la programmation. Et c’est ainsi que n’importe qui peut prendre son café à côté de Daniel Boucher, et manger du poisson à deux tables des Soeurs Boulay (qui sont ici comme à la maison, d’ailleurs).

Il y aussi des dizaines de visages musicaux qu’on ne connait pas encore.

 

IMG_1705Lorsqu’on plonge tête première dans un festival de chanson francophone à 6h30 de route de la Capitale, il faut savoir faire confiance à la direction artistique. Ne rien savoir des artistes à l’affiche, avoir des préjugés envers des artistes de la chanson jugés « quétaines » parce qu’ils tournent à Radio-Rock-Matante, et se faire surprendre, rentrer dedans par les spectacles présentés, dans 98% des cas. Se laisser bercer par les vagues et par des chansons toutes simples, parfois à peine accouchées : les paroles + la musique. Point.

Petite-Vallée, ce sont des spectacles en rafale à l’Église de Cloridorme, au Théâtre de la Vieille Forge, et même dans le grand « shed à Léon ». Mais des spectacles, il y en a partout, dans tous les festivals. La proximité entre les bénévoles, les artistes, les employés, les festivaliers et ce côté familial dont tout le monde parle, c’est seulement ici qu’on le retrouve, à condition de prendre le temps de s’arrêter et de regarder ce qui se passe autour.

IMG_1703IMG_1767 IMG_1775

 

 

 

 

 

 

Quelques liens…
Le Blog du Festival en Chanson 
Suivez Instagram et Twitter du Village en Chanson.

Demain : 

Retour sur Les Soeurs Boulay + Marie-Pier Arthur, des vidéos Dans l’Shed, et une petit topo sur les feux de camp gaspésien. Comme si vous y étiez! 😉