fbpx
Blogues

Mois Multi: Les Installations (tour d’horizon)

par Émilie Rioux, le 16 février 2014 | Chéri(e) j’arrive

Par Émilie Rioux

 

Année après année, la Coopérative Méduse devient le quartier général du Mois Multi. C’est d’autant plus vrai en cette 15e édition du festival, alors que les centres d’artistes que sont VU Photo et Avatar deviennent hôtes des Installations, un segment incontournable de la programmation.

 

Dans la Salle Multi…

La grande salle de Méduse est un véritable terrain de jeu pour petits et grands jusqu’au 23 février puisque 3 installations interactives y prennent place.

scenocosme-photo-gregory-lasserre-et-anais-met-den-ancxt

Fluides, du duo français Scénocosme, en est une tout à fait fascinante. Une coupole sur pied lumineuse attrape l’oeil des visiteurs dès leur entrée dans la salle. Simplement en touchant l’eau contenue dans quatre petits récipients, on génère du son et de la lumière. Stimulant l’ouïe, la vue et le toucher, cette œuvre multisensorielle donne aux spectateurs l’opportunité de créer collectivement un petit paysage d’aurores boréales. Clin d’oeil ici à ma grand-mère qui m’a interdit de « pigrasser » dans l’eau toute mon enfance. Ici, on se gâte!

notional-field-photo-mendoza

Notional Field (Quebec City) se dresse telle une tempête de lumière qui vibrera au moindre mouvement du spectateur. Pour combler votre complexe d’infériorité ou d’impuissance face à la technologie, un arrêt devant cette œuvre des américains Cupetteli et Mendoza est tout à fait à propos. Dansez, agitez les bras, marchez et courez, et voyez l’interaction systématique qui s’opère entre le réel et le virtuel. Ça en est presque hypnotisant!

2012-photo-line-nault
Au bout du parcours, la vie de Line Nault vous attend, plus précisément les 365 jours qui ont été sa vie au cours de l’année 2012. Cette installation vidéo paraît de prime abord être une simple superposition d’images, de sons, de mots et de dates sur écran géant. L’interactivité entre en jeu lorsqu’une, deux, ou trois personnes s’approchent de l’écran pour révéler/isoler une de ces couches vidéo, où on aperçoit Line Nault « performer » un moment significatif de sa journée, une journée parmi les 365 qui composent l’installation.

 

Dans le Studio d’Essai…
une-maison-un-souffle-photo-jean-francois-cote
Pas besoin de cogner pour entrer dans la maison qui a été érigée dans la salle voisine. Une Maison, Un Souffle est une installation plus contemplative, mais pas statique pour autant. Chaque « pièce » de la maison propose une imagerie et un environnement sonore inspirés d’un mythe fondateur (Sisyphe, Narcisse, etc.). Au spectateur, ensuite, de déambuler à l’intérieur de la maison pour tisser ses propres liens au fil des craquements, des jappements et du souffle du vent. Il était une fois…ce que vous voulez!

 

Chez VU…
wave-interference-photo-m-n-hutchinson
Un son agressant, un piano intriguant et une vague de néons. Wave Interference est une œuvre exclusivement mécanique qui oppose la douceur apaisante de la vague aux vibrations violentes du son. Pour observateur averti.

 

contretypes-photo-caroline-gagne-et-francois-lamontagne

Contretypes est une étude photographique de la lumière, lorsqu’elle passe à travers le verre ou la glace. Caroline Gagné et François Lamontagne vous dirait que c’est beaucoup plus que ça, mais c’est ma manière de vous résumer grossièrement cette exposition étrangement charmante, où les photogrammes créent l’abstraction et la glace absorbe toute l’attention.

 

Chez AVATAR…

77k-photo-vmaquaire
Avec 77K, 1er, 2e, 3e mouvement, on rencontre plutôt l’anti-technologie. Un vieux projecteur 16mm au centre de la petite pièce sombre martèle les oreilles des visiteurs tout en projetant le film Lost in Time : un cavalier noir chevauchant au ralenti dans la neige. À cette singulière projection se superpose la musique de 8 tourne-disque désynchronisé, faisant tourner en boucle des extraits les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach. L’expérience de cette boucle infinie est plutôt troublante, quoique fascinante.

Pour l’horaire complet des visites des installations : www.moismulti.org