fbpx
Blogues

Pourquoi Petite-Vallée?

par Émilie Rioux, le 25 juin 2015 | Chéri(e) j’arrive, Sur la route

C’est l’été, et les événements musicaux se multiplient aux quatre coins du Québec. Votre porte-feuille étant en état d’austérité avancée, vous aurez sûrement à choisir sur quel roadtrip partir une fois la saison des festivals lancée. En tant que fidèle spectatrice de concerts musicaux en tous genres et co-voitureuse d’asphalte québécoise, mon conseil est très simple : mettez du gaz dans le char et roulez vers le plus charmant des villages de la province : Petite-Vallée.

1. La Gaspésie

Sur la route de l’aller et du retour, vous aurez droit à des paysages à couper le souffle, à des montagnes vertigineuses et des horizons aquatiques à l’infini. L’odeur de la mer, les vagues qui se frappent contre les caps rocheux, les petites cantines locales sur le bord de la plage, une poutine aux crevettes. On est loin des rangées de sapin sur le bord de la 20.

2. L’esprit communautaire

Dans un village d’une centaine d’habitants, tout le monde se connaît, et ça se sent. Le temps de quelques jours, tous les festivaliers font partie de cette grande communauté où chaque villageois joue de la musique, chante et célèbre la chanson dans ses plus simples expressions. Au quartier général du Festival, le Théâtre de la Vieille Forge, on trouve de tout, même un ami!

3. Les couchers de soleilPetite-Vallée

Pas besoin de s’exiler à Hawaï pour voir des couchers de soleil à tomber à terre. Celui de Petite-Vallée, sur la Longue-Pointe, est l’un des plus célèbres au Québec. Systématiquement, à chaque soir, tout le monde sort sur le bord de l’eau pour applaudir silencieusement ce spectacle gratuit, « lights-and-sounds », où les vagues, les Fous de Bassan et le soleil orangé ne font qu’un. C’est très poétique, dit comme ça, mais je vous garanti que c’est quelque chose à vivre.

4. Les feux de camps quotidiens

Une fois le soleil disparu dans les abysses, c’est le temps d’allumer un traditionnel feu de camps, gossé à même le bois-de-plain, qui traîne tout le long de la plage de roches plates. C’est là que le fun commence, que tout le monde devient musicien pour quelques heures, que les barmaids font du service-aux-bûches, qu’on se fait des nouveaux amis, et que les barrières tombent entre les artistes et le public. Chaque soir, c’est à savoir qui tiendra jusqu’au levé du soleil, un autre spectacle qui vaut le coup d’oeil!

Petite-Vallée5. L’avant-garde

Klô Pelgag, Violett Pi, Lisa Leblanc, Émile Proulx-Cloutier ou Dylan Perron sont des artistes qui sont maintenant bien connus sur la scène musicale québécoise. Plusieurs années avant leur arrivée dans votre « tivi », c’est Petite-Vallée qui avait choisi ces auteurs-compositeurs-interprètes (ou chansonneurs, selon l’appellation-maison) pour leur offrir formation et visibilité auprès de leur paires. Le Festival en Chanson de Petite-Vallée est donc l’endroit idéal pour spotter la future-relève-musicale et y trouver des coups de coeur que vous pourrez suivre partager le reste de l’année.

6. Et en plus…

Ce festival compte à 100% AUCUNE toilette chimique! Laissez-moi vous dire que lorsqu’on fait le tour des festivals du Québec, on en a notre cass’ des toilettes bleus. Ça fait tellement du bien de faire du camping sur le bord de l’eau ET d’avoir une vraie de vraie toilette. Non? En tout cas, moi, c’est un de mes critères!

En tout cas, moi je pars demain, pour une 4e année, voir le soleil et les gens de Petite-Vallée!
On se voit là-bas?

Festival en Chanson de Petite-Vallée
Du 26 juin au 4 juillet

Suivez le blog de Chéri(e) J’arrive pour tous les détails de la péripétie gaspésienne!