fbpx
Blogues

Salomé Leclerc – Les choses extérieures

par Cyril Schreiber, le 13 novembre 2018 | Chéri(e) j’arrive, Critiques musicales

Il y avait un bout de temps qu’on n’avait pas eu de nouvelles de Salomé Leclerc, sa dernière parution discographique complète, 27 fois l’aurore, remontant à 2014. Il est vrai qu’elle a beaucoup tourné en Europe, notamment en première partie de Vianney. La voilà qui ressurgit du silence avec un troisième album, Les choses extérieures, paru sur étiquette Audiogram il y a quelques jours.

Au programme, 10 nouvelles chansons extrêmement personnelles tournant presque toutes autour du thème de la rupture, du passage cruel à l’âge adulte. Le ton général est assez sombre même si, dans Nos révolutions, la chanson-titre et Pour te garder, on sent un certain espoir, une lueur, une lumière. Parmi les autres bons moments d’un album qui ne comporte rien de mauvais, notons Ton équilibre, autoportrait qui la résume bien, Le mois de mai et Entre parenthèses, à l’excellent riff de guitare.

Ces Choses extérieures, Salomé Leclerc les a quasiment construites toute seule : à part les cordes de Mélanie Bélair, la batterie de Sébastien Blais-Montpetit sur un titre, la voix d’Antoine Corriveau sur un autre, ainsi que les conseils de ce dernier et de l’incontournable Philippe Brault, la chanteuse native de Lotbinière a joué de tous les instruments, en plein de signer réalisation (une première) et arrangements, son “plus beau et plus grand défi à vie” comme elle le souligne elle-même dans les remerciements.

Sur fond de folk rock abrasif, tendu, Leclerc appose des textes elliptiques, troués, où chaque mot a son importance, usant souvent de la métaphore des saisons et des oiseaux. Sa musique est peut-être difficile d’approche, certainement pas grand public, mais authentique, sincère, entière, nourrissante pour qui prendra le temps de s’y attarder, d’écouter les nuances des mélodies, de trouver un sens aux textes. Il est trop tôt pour dire si Les choses extérieures, par ailleurs trop court, fera date dans l’histoire de la musique québécoise, mais il est certain que Salomé Leclerc creuse subtilement mais efficacement son sillon : exigeant mais de qualité.

Le site officiel de Salomé Leclerc, son Facebook, son Twitter et son Instagram. Elle sera en spectacle le 22 novembre au Théâtre Petit Champlain.

Cyril Schreiber