Nouvelles

AIM: À ne pas manquer

par Thomas Mailloux, le 14 juillet 2017 | Nouvelles, Sur la route

Le Festival de musique électronique AIM, l’un des plus unique dans le moment au Québec, se déroule en fin de semaine au Parc Carillon. Il a déjà fait couler beaucoup d’encre grâce à sa formule et son emplacement. C’est maintenant l’heure de vous conseiller sur les DJs à ne pas manquer pendant le festival. 

Avant de commencer, simplement vous rappeler que AIM est le seul festival au Canada offrant de la musique en continu durant plus de 32 heures avec camping sur le site. En plus de tout ça, les scènes sont magnifiquement intégrées à la nature. Si vous n’avez pas encore acheté vos billets, rassurez-vous, c’est encore possible et ce n’est qu’à 45 minutes de Montréal !

Bref, après avoir faits plusieurs topos en ondes sur le festival, voici maintenant, selon nos collaborateurs Vincent Mailloux et Alexandre Harvey, les « must » à voir cette fin de semaine à AIM !

  1. Sunny Lax / Jaytech / Kyau & Albert

Trois gros noms du label « Anjunabeats » d’Above & Beyond.

 KYAUALBERT

  • Sunny Lax : Une histoire d’amour avec les amateurs de Trance de Montréal. À son dernier passage, il a livré une performance incroyable aux côtés de son acolyte Genix. D’ailleurs, Sunny Lax sera à Seattle en septembre prochain dans le cadre d’un évènement très attendu, ABGT250. C’est votre chance de voir un DJ en ascension fulgurante sur la scène.
  • Jaytech : James Cayzer de son vrai nom, nous amène un style « progressive house ». Il excelle dans l’art de faire grimper l’intensité dans ses pièces. Si vous n’êtes pas convaincu dès les premières notes, vous le serez assurément à la fin. Une très rare visite à Montréal, à ne pas manquer.
  • Kyau & Albert : Assurément un duo qui retiendra l’attention. Des vétérans qui sont là depuis longtemps, mais qui possède un son des plus actuels. En plus de produire avec qualité sur Anjunabeats, ils possèdent leur propre label (Euphonic). D’ailleurs, leur nouvel album « Matching Stories » est attendu très prochainement. On peut donc s’attendre à de la nouveauté lors du festival.  
  1. The Thrillseekers / Will Atkinson / Simon Patterson

Également, les amateurs de Trance « High BPM » seront bien servis.

THETHRILLSEEKERS

 

  • The Thrillseekers : Assurément l’un des gros noms Trance du festival. Difficile de prévoir le set qui sera livré, mais on peut assurément s’attendre à toute une performance. Son dernier album (Escape en 2016) a fait tourner bien des têtes. Sa performance débutera la nuit du samedi de 23h30 à 1h sur le stage movement. Passage obligé.
  • Will Atkinson : Un artiste au style par moment « Tech Trance ». Il apportera sans aucun doute beaucoup d’énergie par sa performance. Relativement jeune (âgé seulement de 27 ans), il est déjà bien établi sur la scène électro et jouit d’une réputation solide pour offrir des sets très intenses. Il pourrait s’avérer une révélation pour bien des festivaliers.
  • Simon Patterson : Producteur londonien qui produit en solo depuis maintenant 2006. Très versatile, il mêle habilement l’intensité et l’émotion dans son Trance. C’est un vétéran de la scène électro et il est passé maître dans l’art de faire bouger une foule. Petit conseil : Ne manquez pas Evoke, l’une de ses productions les plus intéressantes…
  1. Guy J / Nastia

Dans un style davantage techno, ces deux noms sont des incontournables.

NASTIA

  • Guy J : Un incontournable. Guy J aime essayer de nouvelles choses, si bien qu’en mars passé, il a créé un nouveau label expérimental dans lequel il encourage les artistes à laisser aller leur créativité. Un vétéran de la scène qui a une solide réputation derrière lui. Avec un son qui lui est propre, ce sera assurément une performance unique à laquelle vous assisterez.
  • Nastia : D’Ukraine, Nastia aime danser, mais surtout faire danser. Elle ne cache pas ses intentions à travers sa carrière de DJ, elle veut créer de beaux moments sur la piste de danse. Elle revient souvent vers : « Music unites us all ». Un beau moment à prévoir à ses côtés lors du festival, elle est très attendue à AIM cette année.

 

  1. Tomac / Solid Stone / Kärl-k-otik

    Des locaux  à découvrir.

TOMAC

Des artistes D’ICI qui font bien sur la scène Trance, il n’y en a pas des tonnes. Avec Tomac, Solid Stone et Kärl-k-otik, vous aurez la chance de voir des locaux avec beaucoup de talent. Je ne vous en dit pas plus, allez les découvrir, ils ont beaucoup à donner. 

 

Évidemment, la programmation en entièreté est à voir, mais fallait choisir ! BON FESTIVAL et au plaisir de se croiser en fin de semaine !

Auteur : Thomas Mailloux