fbpx
Nouvelles

Top 10 des albums que tu DOIS te procurer

par Simon Veilleux, le 18 juillet 2018 | Chéri(e) j’arrive, Nouvelles

Mes plus belles découvertes de l’été

Bienvenue dans le premier des trois articles rétrospectifs de mon été à CHYZ! Celui-ci s’adresse vraiment à tout le monde. Comme vous le savez, j’avais pour 2018 la résolution de consommer de la nouvelle musique locale en m’éloignant un peu de la scène jazz et classique que je connais tant. Ne vous affolez pas, je ne suis pas en guerre avec mes spectacles chouchous : j’ai simplement appris à cultiver ma curiosité.

 

C’est ça, en gros, le meilleur moyen pour s’émerveiller avec de nouveaux artistes. Il faut en finir avec l’idée qu’il faut toujours voir des groupes qu’on connait déjà. D’ailleurs, ces spectacles méga-populaires sont souvent assez dispendieux et s’approprient l’entièreté de notre budget mensuel de spectacle. Soyez l’être qui pense plus loin; cultivez votre curiositéVous allez être pas mal surpris. Et je crois que la population commence à s’en rendre compte…

 

Une nouvelle volonté de découvrir

 

Dans les festivals où nous sommes allés cet été, j’ai remarqué un certain engouement pour les nouveaux projets, comme une mode qui s’installe progressivement autant chez les jeunes que les moins jeunes. Nos vieilles nostalgies que l’on idolâtrait commencent à s’empoussiérer. On commence enfin à voir du nouveau.

Entre autre, cet hiver, je me souviens d’un spectacle-performance au Pantoum où les élèves en composition du conservatoire faisaient jouer leur nouveau matériel. Il y avait aussi divers invités qui se produisaient en danse, théâtre et autres. C’était un genre de compromis entre mes vieux amours et ma résolution. Bref, pendant cette soirée, la qualité d’écoute était à l’honneur, et la foule présente, majoritairement composée de jeunes, semblaient très intéressée. J’étais surpris de voir que ce n’était pas que des musiciens ou des intellectuels dans la foule. Il y avait réellement un sentiment de démocratisation de cet art qui peut sembler un peu innaccessible.

 

Mon top 10

 

En gros, je suis très heureux d’être embarqué dans cette vague de nouveauté. J’ai fait de superbes découvertes. Il y en avait des nouvelles, mais aussi des choses connues que je n’avais pas encore osé explorer. La sélection a été très difficle, mais voici les 10 albums que tu dois absolument te procurer.

P.S.1 : Les albums ne sont pas en ordre de préférence, ils sont tous incroyables. 

P.S.2 : En passant, toutes les images sont aussi des liens vers les pages bandcamp des albums. Je travaille pour toi!

 

10. Nulle Part Nord – Nulle Part Nord

Ce groupe m’a vraiment pris par surprise au Festival de la chanson de Tadoussac. D’abord aux allures folk sale, je me disais : bon, encore un groupe qui se prends pour QRBP. Je n’aurais pas pu être plus loin de la réalité. Ce groupe survolté se montre non seulement extrêmement solide musicalement sur scène, mais aussi très varié dans ses rythmes. Comparez « Pas de panique, moi je recycle » et « Fort McMurray », on est sur deux planètes complètement différentes. Une bande de musiciens extrêmement talentueux, qui n’ont aucune peur d’inclure des infuences hip-hop et jazz dans leurs compositionAvec sept membres en plus, je vous laisse imaginer la taille du party que ça crée.

 

 

 

 

9. Random Recipe – Distractions

 

 

Découvert à la Noce de Chicoutimi, ce groupe m’a fait faire le party comme jamais. Ce duo féminin de hip-hop vous fera vibrer par son originalité et son intensité. L’ajout de steel pan rends le tout très festif et original. On en veut toujours plus!

 

 

 

8. Altin Gün – On 

 

Je me permet d’ajouter deux choix hors-québec dans ma sélection, parce que, hey, c’est mon article, c’est moi qui décide. Voici le premier de ces groupes. Ces jeunes musiciens d’Amsterdam nous font voyager dans le temps en mélangeant le funk avec la musique folklorique turque. Assez audacieux comme mélange, mais ils génèrent le dosage parfait. J’adore être surpris lorsque j’écoute de la musique, et ce groupe le fait très bien.

 

 

 

7. Les DeuxLuxes -Traitement DeuxLuxes

 

 

Bon, ceux-là ils sont déjà connus du milieu, mais je ne les avais jamais vus en spectacle. C’était incroyable. Ils m’ont appris que oui, même après un mois à ne pas dormir et couvrir des festivals, j’ai encore de l’énergie pour danser jusqu’aux petites heures. L’un de mes coups de coeurs du FEQ. Flamboyants, féroces, par album ou en spectacle, allez vous faire faire votre Traitement Deuxluxe! 

 

 

 

6. Chassepareil – Les oiseaux d’hiver

 

 

Après tout ce rock, on a besoin d’un peu de douceur. De réconfort. Et Chassepareil le fait comme personne d’autre. Écouter Les oiseaux d’hiver, c’est comme boire un bouillon devant le feu pendant une tempête de neige.

 

 

 

 

5. Choses Sauvages – Choses sauvages

 

 

Un groupe bien encré dans l’esthétique indie, disco et électronique. J’aime beaucoup me sentir planner au son de Choses Sauvages. Déjà, leurs deux premiers extraits sont fascinants, car c’est un genre très recherché de ce temps-ci sur la scène émergente. L’album complet sortira le 24 août. Croyez-moi, c’est à se procurer!

 

 

 

 

4. Perdrix – Rock Poutine 

 

 

Je n’aurais jamais pu les définir mieux que le nom de leur album. C’est vraiment du Rock Poutine. C’est comme un bon party d’après ski. Paroles crues, humoristiques, accents grunge, ce groupe a tout pour te divertir et te changer les idées après une journée où t’as trop travaillé Ils réussissent à livrer de manière intelligente des paroles coquines aux mélodies espiègles!

 

 

3. Mélanie Venditti – EP 

 

Mélanie Venditti est définitivement une artiste à surveiller dans le milieu de la musique émergente de chez nous. Elle m’a confié en entrevue qu’elle sortira quelques nouveaux singles cet automne ainsi qu’un premier album (!!!) en mars 2019. Coup de coeur du Phoque Off, sa musique cérébrale, émotive, presque prog, m’a fasciné dès la première fois que je l’ai vue en concert. En attendant ses sorties, délectons nous de son EP et de ses quelques singles sur son bandcamp!

 

 

 

2. Julian Taylor 

 

 

Le deuxième artiste hors québec (mais pas si loin) de ma sélection. Ce musicien soul de Toronto m’a fait vibrer pendant le Festival d’été de Québec. C’est un son qu’on n’entend plus beaucoup dans le paysage musical actuel, et croyez-moi ça fait du bien à entendre!

 

 

 

 

1. Lydia Képinski – Premier Juin 

 

Je crois qu’il est peu surprenant de voir cet album dans mon top 10. Lydia Képinski est vraiment mon coup de coeur musical de l’année. Je ne me tanne pas de son album. Des mélodies accrocheuses, une identité visuelle intéressante, des variations musicales intéressantes… cet album a tout pour me plaire. Si ce n’est pas déjà fait, il est urgent d’acheter cet album!