fbpx

Chéri(e), j’arrive!

Émilie Rioux et son équipe de chroniqueurs passionnés sortent les musiciens indie de l’ombre en plus de vous dresser la liste des expositions, des films, des pièces ou des spectacles à voir dans les salles de la Vieille Capitale au jour le jour. La scène locale, c’est leur spécialité.

Musique, cinéma, littérature, théâtre, arts visuels, danse… Chéri(e), j’arrive!, c’est la seule émission aussi artistiquement curieuse et pas peu fière de l’être. C’est un espèce de gros concentré de culture en format retour à la maison ponctué de maususses de bonnes tunes et de nouvelles fraîches concernant la scène alternative mondiale. Les prochains MGMT, Arcade Fire et Malajube, c’est dans CJA que vous allez les découvrir avant tout le monde… et parfois même en perfo live!

Un rendez-vous à mettre à vos agendas, auto ou pas, tous les jours en semaine de 16h à 17h30.

Dernières baladodiffusions
Articles du blogue de l'émission
Le hasard fait bien les choses : le Grand Théâtre de Québec était samedi soir le dernier arrêt de la tournée (surprise) de Fioritudes, le meilleur était pour la fin. Ce…
Lire la suite
par Cyril Schreiber Amoureux solitaires, Lio (1980, Lio)   Elle-même une adaptation en français du titre Lonely lovers du groupe punk français Stinky Toys, la version originale de Lio a…
Lire la suite
Oui, c’est bien vrai! Ce n’est pas une rumeur. C’est gratuit! Tous les mercredi CHYZ 94,3 et Chéri(e) J’arrive débarquent sur la scène de la Ninkasi du Faubourg (811 rue…
Lire la suite

All Along The Watchtower. Une chanson très courte qui s’est davantage fait connaître pour sa 2e vie, que par son premier interprète. Une chanson qui est passé à l’histoire et…
Lire la suite
par Cyril Schreiber Ego Death, c’est le nouveau projet solo de Joey Proteau, chanteur de Modern Primitive. Son premier EP paru de manière totalement indépendante, Grief, a vu le jour…
Lire la suite
  L’année 2016 à la Rotonde était lancée hier soir par un programme double intitulé F O L D S de Katia-Marie Germain + Exister encore de Maryse Damecour, deux chorégraphies au rendu fort différent,…
Lire la suite