fbpx

Chéri(e), j’arrive!

Émilie Rioux et son équipe de chroniqueurs passionnés sortent les musiciens indie de l’ombre en plus de vous dresser la liste des expositions, des films, des pièces ou des spectacles à voir dans les salles de la Vieille Capitale au jour le jour. La scène locale, c’est leur spécialité.

Musique, cinéma, littérature, théâtre, arts visuels, danse… Chéri(e), j’arrive!, c’est la seule émission aussi artistiquement curieuse et pas peu fière de l’être. C’est un espèce de gros concentré de culture en format retour à la maison ponctué de maususses de bonnes tunes et de nouvelles fraîches concernant la scène alternative mondiale. Les prochains MGMT, Arcade Fire et Malajube, c’est dans CJA que vous allez les découvrir avant tout le monde… et parfois même en perfo live!

Un rendez-vous à mettre à vos agendas, auto ou pas, tous les jours en semaine de 16h à 17h30.

Dernières baladodiffusions
Articles du blogue de l'émission
Si la chaleur se faisait sentir sur la terrasse achalandée de la Vieille Forge, c’est surtout un brin de folie qui plannait sur la Longue Pointe lors de ces derniers…
Lire la suite
  Quatrième jour, le bonheur se poursuit! (PHOTOS À VENIR) Sur la Pointe venteuse, en ce beau lundi, le public s’est amassé en grand nombre pour écouter le doux country-folk…
Lire la suite
  La troisième journée du Festival fût une splendide collection de spectacles de qualité. Tôt le matin, plus de 200 coureurs avaient parcouru le sillons des routes gaspésiennes sur la distance…
Lire la suite

  Chaude journée au Festival en Chansons de Petite-Vallée. Après une entrevue matinale avec le porte-parole du Festival, je me suis échoué sur la terrasse, café à la main dans…
Lire la suite
Il était une fois, la petite histoire courte d’une première journée dans la Petite-Vallée. C’est Valérie Carpentier et son groupe qui lançait le bal à 14h, au Théâtre de la Vieille…
Lire la suite
  Tadoussac sous la plume de Cyril Jour 3 : C’est plein d’histoires à boire debout Ce troisième jour du 31e Festival de la chanson de Tadoussac aurait pu commencer bien…
Lire la suite