fbpx
Blogues

Canadiens/Avalanche: Un bon match malgré tout

par Directeur Sports, le 28 septembre 2014 | Conduite antisportive

C’est devant une foule hostile que le Canadien de Montréal a disputé son match vendredi soir contre l’Avalanche du Colorado au Colisée Pepsi. Les partisans n’étaient visiblement pas satisfaits de l’alignement que Michel Therrien avait sélectionné pour jouer à Québec. On a même pu entendre des huées lors de la présentation des joueurs du Canadien, au début de la partie. C’est tout le contraire qui s’est produit lors de l’entrée des joueurs de Patrick Roy, où la moitié du Colisée a acclamé leur ancienne équipe. Il faut dire que l’alignement de Roy était semblable à celui que l’on retrouvera lors du match d’ouverture le 9 octobre prochain, alors que l’avalanche affrontera le Wild du Minnesota. Les hommes de Roy seront de retour au Centre Bell, à Montréal, le 18 octobre pour y affronter le Canadien.

Comme la veille, c’est l’Avalanche a pris l’avance au pointage, tôt en première période. Cette fois, grâce à un but de Johnson à 17 : 40, en avantage numérique. Puis le Canadien a égalé la marque avec 9 : 54 à faire en deuxième période. Un but chanceux de la part de Andrighetto qui a très bien fait depuis le début du camp à Montréal. C’est ensuite Ryan O’Reiley qui à redonner l’avance au Colorado en deuxième période. Puis, Sekac a égalé la marque avec un magnifique « wrap aroud » qui a soulevé les partisans du Canadien présent dans le Colisée. Finalement, Brendon Prust a donné les devants au Canadien pour la première fois dans la partie avec une feinte plus ou moins habile. Ce fut d’ailleurs le but de la victoire.

L’amphithéâtre était plein (15 074 personnes) malgré les prédictions, mais les partisans étaient plutôt divisés. On a pu le constaté lors du premier but de l’avalanche en première période ou un grand nombre de « fan », de feu les Nordiques, se sont levé pour applaudir. Lors de la première période, on a pu assister à un vibrant hommage au directeur général et ancien joueur de l’Avalanche du Colorado, Joe Sakic. On aurait pu croire qu’un hommage serait aussi fait à Patrick Roy, mais on l’a présenté à l’écran du tableau indicateur que quelques secondes en troisième période. Fait à noter, après la partie, les hommes de Roy se sont dirigés au centre de la glace pour saluer la foule de Québec pour leur accueil chaleureux. Une très belle initiative du club!

Pour sa part, Tim Bozon disputait son premier match dans la LNH depuis sa rémission de la méningite. Après la partie, il se disait à l’aise sur la glace, mais il avait peine à croire qu’il était là. Surtout sachant qu’il y a à peine cinq mois, il était près de nous quitter.

Malgré un alignement peu expérimenté et la surface glacée du Colisée qui était extrêmement dégradé due à la chaleur, les hommes de Michel Therrien ont tout de même trouvé le moyen de gagner et ils ont offert aux partisans, un très bon spectacle.

-30-

Jonathan Caron

Animateur