fbpx
Blogues

Fantasy football : Sur le terrain/Sur le banc (Semaine 2)

par Directeur Sports, le 13 septembre 2013 | Conduite antisportive

Quarts-arrières

Sur le terrain :

Les frères Manning : Les orgueilleux frères Manning ont rendez-vous au Manning Bowl cette semaine! Sept freaking passes de touchés pour Peyton la semaine dernière, lui qui semble avoir retrouvé son mordant pré-blessure au cou. Romo a fait mal paraitre la défensive des Giants, Peyton risque de la dépecer. Eli n’a pas à rougir de sa performance de la semaine dernière non plus, avec 450 verges de gains et 4 touchés. Quelques interceptions certes, mais les mains très peu sures de ses porteurs de ballons (voir ici David Wilson) y était pour quelque chose. Eli et Tom Coughlin ne feront pas l’erreur de remettre le ballon trop souvent dans les mains savonneuses de Wilson. Des passes donc, beaucoup de passes.

Sur le banc :

Joe Flacco : À peine remis d’une dégelé subis aux mains des Broncos jeudi, la rumeur dit que Flacco a passé son dimanche soir à se poper des Valiums en regardant son ex-coéquipier Anquan Boldin makes it rain sur les Packers. Le départ de Boldin jumelé aux blessures à Dennis Pitta et Jacoby Jones (geler par son propre coéquipier la semaine dernière) laissent le corps de receveur des Ravens en bien mauvais état. Après un Superbowl et un contrat faisant de lui le joueur le mieux payé de l’histoire de la NFL, il est facile d’oublier que Flacco a toujours été un quart-arrière moyen en saison régulière. Or, la défensive des Browns, les adversaires des Ravens cette semaine, est très solide et elle accueille dimanche dans son alignement le 5e choix du repêchage, l’ailier défensif Barkevious Mingo, sur la touche la semaine dernière. Faute d’avoir eu un impact sur le terrain jusqu’à maintenant, Mingo fait déjà partie de mon top 5 des noms les plus épiques de la NFL (pour la suite voir Botteur plus bas).

Fantasy football semaine 2

Porteurs de ballon

Sur le terrain :

Lesean McCoy : Après un match de 184 verges au sol, facile de conseiller à ses lecteurs de l’aligner, vous me direz. Ok. Mais j’ajouterais que le porteur de ballon de Chip Kelly à Oregon ont toujours eu des statistiques de jeux vidéos, de Lamichael James à De’Anthony Thomas. McCoy va être on the roll toute la saison.

Reggie Bush : Matthew Stafford a tenté 129 passes à ses porteurs de ballon l’an dernier, et ces derniers étaient le duo de gros cul Mikel Leshoure et Joique Bell. Peu importe s’il obtient des bonnes performances au sol, le slick Reggie va pallier à tout ça en attrapant des ballons toute la saison. À commencer par cette semaine.

Sur le banc :

Frank Gore : Gore a eu la vie dure contre les Packers et il devient évident que les 49ers sont maintenant une offensive qui pense à passer le ballon d’abord. Honnêtement, je m’attends à ce qu’aucun joueur des 49ers ne fasse sauter la banque cette semaine face à la puissante défensive des Seahawks.

Trent Richardson : Prit dans une offensive piloter par l’empoté Branden Weeden, Richardson aura la vie dure contre le puissant front défensif des Ravens. Faute de respect pour Weeden, la D l’attendra de pied ferme et les Browns n’auront d’autre choix que d’attaquer la faible tertiaire des Ravens, passée au défibrillateur cette semaine après son assassinat par Peyton Manning.

Receveurs

Sur le terrain :

Larry Fitzgerald : La fin des années de misère pour Larry? Après un début de carrière qui l’a vu attraper des ballons lancés par Kurt Warner, Fitzgerald a vécu les années de misère des Cards au poste de Q-A et ses statistiques s’en sont ressenties. Carson Palmer ne fait plus partie de l’élite, mais il est suffisamment compétent pour utiliser Larry à bon escient.

Randall Cobb : Greg Jennings parti, Donald Driver retraité, la table est mise pour le Randall Cobb show cette saison. Frappeur de circuit en chef des têtes fromagées, Cobb devrait atteindre les 100 attrapés cette saison, et c’est sans compter ses retours de bottés et les quelques portées qu’on lui donne chaque match. La défensive des Redskins n’a qu’à bien se tenir!

Julian Edelman : Après une demie à tenter de compléter des passes aux sacs de sable, aux unijambistes et aux hommes-troncs qui composent le corps de receveur des Patriots, Tom Brady s’est rendu compte que les 3 seuls joueurs aptes à capter des ballons dans l’alignement étaient le porteur de ballon Shane Vereen et les receveurs Julian Edelman et Danny Amendola. Vereen et Amendola sont out pour le match de jeudi, faites le calcul.

Sur le banc :

Mike Wallace : Fier d’un contrat lui donnant 11 millions par année pour les saisons à venir, Mike Wallace répétait à tout le monde en pré-saison de ne pas s’inquiéter du fait qu’il n’était pas souvent la cible des passes de Ryan Tannehill. Dimanche cependant, l’ex-steelers Wallace n’a pas caché sa grogne de ne pas avoir été impliqué davantage dans le plan de match de la semaine dernière. Et ce, malgré la victoire. Rien pour s’attirer la sympathie de ses coéquipiers et entraineurs.

Anquan Boldin : Oui, Anquan Boldin! Sur le banc! Je sais bien que les 49ers n’ont pas beaucoup d’autres joueurs à qui passer le ballon et que la chimie Boldin-Kaepernick s’est fait instantanément sentir. Mais les Seahawks le savent aussi et ils ont la meilleure tertiaire de la NFL. Boldin sera au cœur de leur plan de match pour stopper l’offensive des 49ers.

Ailiers rapprochés

Sur le terrain :

Jared Cook : C’est simple, Jared Cook est davantage un receveur inséré qu’un ailier rapproché, mais ça votre fantasy football ne le sait pas. Jumelez à ça qu’il est la cible favorite de Sam Bradford, et vous obtenez un mix gagnant.

Jordan Cameron : L’entraineur-chef Rob Chudzinski et le coordonnateur offensif Norv Turner ont passé leur carrière à faire de leurs ailiers rapprochés des fantasy stars. En 9 saisons dans la NFL, les ailiers rapprochés partants des offensives dirigées par « Chud » se sont classés dans le top 8 de la NFL à 6 reprises.

Sur le banc :

Jermaine Gresham : Choix de première ronde en 2010, Gresham s’est imposé lors des 2 dernières années comme un bon ailier rapproché dans la NFL, capable de bloquer en plus (voir Hard Knocks épisode 1). Mais les Bengals ont dépensé un autre choix de première ronde cette année sur un ailier rapproché, Tyler Eifert, qui fait tourner des têtes. Gresham ne devient pas automatiquement un non-factor, mais les maraudeurs des Steelers le tiendront probablement en échec lundi soir.

Botteurs

Sur le terrain :

Dan Bailey : La défensive des Chiefs est solide. Les cowboys devront se contenter de placements plutôt que de touchés plus souvent qu’autrement.

Sur le banc :

Dan Carpenter : Wait what… Tu ne joues plus pour les Dolphins Dan?

Mention honorable : Malheureusement, un fantasy football ne permet pas d’aligner un botteur de dégagement. Autrement mon choix s’arrêterait chaque semaine sur celui des Steelers, Zoltan Mesko…

foot2

Défensives

Sur le terrain :

Bears : Chistian Ponder + Charles Tillman + Tim Jennings = Interceptions = Points

Ravens : La défensive des Ravens a été blessée dans son orgueil et même si je crois encore que leur saison va être longue, rien de tel qu’un match contre Brandon Weeden pour booster sa fiche de revirements.

Sur le banc :

Cardinals : Fort de l’acquisition de Reggie Bush, l’offensive des Lions sera difficile à stopper. Les Cardinals ont une bonne défensive, mais restreindre les hommes de Jim Schwartz à moins de 25 points n’est pas évident.

Giants : Au tour des Giants de se frotter à Peyton Manning et ses Broncos, bonne chance.

 

Guillaume Piedboeuf
Directeur des sports
@gpiedboeuf