fbpx
Blogues

Les miettes du jeudi / NFL

par Directeur Sports, le 19 septembre 2013 | Conduite antisportive

– Les frères Manning s’affrontaient dimanche dans ce qui pourrait être le dernier Manning Bowl de leur carrière. Peyton a peut-être une bague de moins qu’Eli, mais il a rappelé à tout le monde qu’il sait encore faire des wedges à son petit frère qu’il possède toujours une intelligence supérieure à son petit frère sur un terrain de football. Si l’offensive des Broncos sera dure à freiner toute la saison, il n’en demeure pas moins que la perte du plaqueur offensif Ryan Clady  est lourde. Clady est un des meilleurs de la NFL dans sa profession et, surtout, le grand protecteur du cou fragile de Peyton.

– Les Seahawks ont montré leurs muscles dimanche soir. In a big way. Menée par un Richard Sherman aussi bon qu’arrogant, la tertiaire de Seattle est de loin la meilleure de la ligue, le genre qui peut faire paraitre Colin Kaepernick pour Rex Grossman1. Jumelée cela au fait que les au fait que les hommes de Pete Carroll dispose du 12e homme le plus imposant de la ligue, et vous obtiendrez une équipe qui ne perdra pas à la maison cette saison.

– Ma courbe de plaisir à regarder les matchs de mes Steelers dégringole rapidement en ce début de saison. Encouragé par le jeune talent débarqué en défensive et un Polamalu enfin en santé, je criais sur tous les toits durant la saison morte que les Steelers allaient en surprendre plusieurs. Après tout, il n’y a jamais de véritable reconstruction à Pittsburgh. Mais après les défaites contre les Titans et les Bengals, force est d’admettre que les jaunes manquent dramatiquement de punch offensif, résultat entre autres du départ de Mike Wallace et des blessures à Maurkice Pouncey et Le’veon Bell. La seule bonne nouvelle, leurs grands rivaux de Baltimore ne font guère mieux, et je peux toujours éviter la dépression advenant le cas où les Steelers balaient les Ravens cette saison. In Ben we trust!

– Les jaguars de Jacksonville seront encore une fois abominablement mauvais cette saison. Poor man Maurice Jones-Drew de n’avoir jamais eu un quart-arrière digne de ce nom. Présentement, Blaine Gabbert semble avoir travaillé fort pour empirer son jeu durant la saison morte, tant et si bien qu’il pourrait s’élever dans la classe des Jamarcus Russell en tant que draft bust2. Tebow Time?!!!! Au moins 20 personnes (!) le pensent à Jacksonville…

– Après 2 matchs, il est évident que le corps de receveurs des Patriots manque dramatiquement de talent. Fidèle à son habitude, la nouvelle acquisition Danny Amendola regarde les matchs des lignes de côté, et il ne reste que Julian Edelman pour capter les ballons de Brady. T.O. Time?!!!! Au moins une personne3 le pense…

– Des 8 nouveaux entraineurs-chefs du circuit, deux se retrouve avec des fiches de 2-0. Les Bears semblent avoir réussi leur pari avec l’ancien Alouettes Marc Trestman qui a réussi à ressusciter une offensive sous avis de recherche l’an dernier. Il a rapidement gagné la confiance de Jay Cutler et la reconstruction de la ligne offensive s’est faite pour le mieux.   Mais Trestman dispose d’une équipe qui a gagné dix matchs l’an dernier, ce qui n’est pas le cas de Andy Reid. Le gros moustachu s’est amené à Kansas City avec son autorité et un winning swagger qui manquait cruellement aux Chiefs. L’arrivée d’un quart-arrière décent, Alex Smith, ne nuit pas non plus. Ailleurs dans la NFL, les nouveaux venus Mike McCoy  (San Diego) et Chip Kelly (Philadelphie) ont relancé leur offensive respective, mais les défensives poreuses des 2 équipes risquent de limiter leurs succès cette saison. Parlant des Eagles et des Chiefs, les deux équipes s’affrontent ce soir et les joueurs des 2 équipes n’auront pas à chercher bien loin pour trouver de la motivation.

  1. 1. À Rex Grossman est un sympathique exemple de quart médiocre. Pire quart-arrière à avoir agi comme partant dans un match du Superbowl, RGIII avant RGIII, whats not to like?
  2. 2. Jamarcus Russell : 354 en 680, 52,1%, 6.0 v. par passe, 18T, 23 Int, 65.2 QB RTG
    Blaine Gabbert : 388 en 726, 53,4%, 5.5 v. par passe, 21T, 19 Int, 68.3 QB RTG
  3. 3. Oui, cette personne est Owens lui-même.
  4. 4. La ligne offensive des Bears a donné 148 sacks du quart les 4 dernières années (64 parties). Seulement 1 sack en 2 matchs cette saison.