Blogues

Les Deuxluxes – Springtime Devil

par Émilie Rioux, le 19 septembre 2016 | Critiques musicales

Le printemps des amants

2 septembre 2016. Les Deuxluxes lancent (enfin!) un premier album complet. Roulant depuis quelques années sur les six pièces de leur EP Traitement Deuxluxes, le two-man band a su se faire une place sur la scène musicale en un rien de temps. L’énergie déployée sur scène par Anna Frances Meyer et Étienne Barry est phénoménale et indéniable; la retrouve-t-on également sur Springtime Devil?

a0612800026_10Sensualité, romance et rock n’ roll sont les atomes du noyau de cet album effréné. Comme une tonne de briques, Queen of Them all ouvre les hostilités, rapidement suivi du premier extrait titre, l’excellent Springtime Devil. De quoi combler les nostalgiques du rock abrasif de la fin des années 1960, à coups de riffs intenses et efficaces. On ralenti un peu sur Lost, Bomb of Time et Bloody Queen, de quoi équilibrer les chakras des Deuxluxes et envelopper les oreilles de chaleur et de sensualité, au croisement des voix des deux musiciens.

Coup de cœur critique pour Tobacco and Vanilla, un morceau résolument rock, tantôt pesant, tantôt fulgurant, aux échos de distortions ledzeppelinnienne.

En réponse à la question posée ci-haut : oui, absolument. À l’image de leurs nombreuses prestations scéniques, Springtime Devil donne le goût de danser, de sauter, de chanter, de headbanger, de sortir nos plus beaux moves de air-guitar. C’est un répertoire efficace, doublé d’une réalisation fort cohérente de Francis Duchesne, probablement encore meilleur en vinyle!

Bref, à écouter impérativement.

Auteur : Émilie Rioux