fbpx
Blogues

Charlotte Douillard a écouté « Et toi, tu fais quoi? » de Joëlle St-Pierre

par Émilie Rioux, le 9 octobre 2015 | Critiques musicales

Une critique de Charlotte Douillard

Joëlle St-Pierre nous offre un premier album rafraîchissant et tout en candeur. Sorti le 11 septembre 2015 et réalisé par Mathieu Charbonneau, qui a notamment collaboré avec Timber Timbre et Avec pas d’casque, l’album « Et toi tu fais quoi? » est touchant de simplicité et d’authenticité. Il fait suite à un premier EP sorti en 2011.

À peine a-t-on entendu les premières notes du vibraphone que cela pique notre curiosité. Cet instrument fétiche accompagne l’artiste tout au long de l’album et apporte beaucoup d’originalité aux pièces. Le titre « La réalité » met bien en évidence le côté aérien et lumineux de l’instrument, qui accompagne seul la douce voix de l’auteure-compositrice-interprète saguenéenne. Il faut dire que la majorité des autres titres sont plus orchestraux, en faisant place aux instruments à vent, à la contrebasse, au piano et aux percussions.

Joëlle St-PierreJoëlle St-Pierre nous chante l’amour candide, la joie de vivre et même la banalité de la vie à cœur ouvert. Elle nous livre aussi beaucoup d’émotion dans les pièces « Jamais seule » et « murs », qui abordent des thèmes plus noirs comme la mort. La chanteuse joue avec les mots avec grande intelligence, notamment dans la pièce « Jour Doré ». Même si la façon de traiter les thèmes est peu originale, la simplicité de l’album le rend étrangement agréable à écouter. Les mélodies entraînantes mêlées à la délicate voix de l’artiste font de l’album « Et toi tu fais quoi? » une belle réussite!