fbpx
Nouvelles

Club Critique – 28 avril 2021

par Gabriel Tremblay, le 30 avril 2021 | Club Critique, Critiques musicales, Nouvelles

 

Laurence-Anne – Musivision (Émilie Rioux)

À peine deux ans après le premier album, Musivision est un volte-face musical pour Laurence-Anne, un changement d’esthétique visuelle et sonore. Une collection de treize chansons qui nous entraîne habilement dans la synth-pop en trois langues. De belles surprises parsèment le disque, à commencer par une ribambelle d’interludes sonores qui rythment l’écoute, en plus d’une pièce instrumentale (Soleil de cauchemar) et de l’intégration de la guitare acoustique (Quelques lunes) entre deux solos de claviers. Somme toute, Musivision mérite plusieurs écoutes pour s’enraciner dans la nouvelle jungle psychédélique de cette jeune artiste avide d’explorations audacieuses.  

8/10

 


Alfa Mist – Bring Backs (Gabriel Tremblay)

Alfa Sekitoleko alias Alfa Mist est un musicien jazz autodidacte natif de Newham, en banlieue de Londres. Bring Backs, troisième long jeu de Sekitokelo et premier depuis sa signature sur ANTI records, est un réel coup d’éclat où le piano, le saxophone, la guitare électrique et la batterie s’unissent à merveille. De plus, quelques soubresauts se retrouvent sur le chemin de Bring Backs, donc la pièce People, une étonnante pop/neo-soul avec une mélodie de guitare acoustique quasiment bossanova qui contraste avec le reste de l’opus. Teki, la pièce initiale, est l’aperçu parfait pour nous donner envie de continuer l’écoute. C’est un teaser de 6 minutes qui où les longs solos de guitare électrique enivrent langoureusement tel un old fashion de fin de soirée. En plus, ajoutons un plat de résistance où le sax est une source de protéine inépuisable… et par-dessus tout, nos oreilles se délectent d’un hors d’œuvre de percussions merveilleusement répétitives.

J’ajouterais finalement qu’Alfa Mist est une excellente porte d’entrée pour les néophytes, amateurs de rap par exemple,  qui voudraient s’initier au jazz. 8/10

 


 

Vendou – MILLENIUM (Félix Duchesne)

Vendou aka l’homme doux propose son tout premier album avec MILLÉNIUM. Après avoir cuisiné beaucoup de spaghetti, de pain à l’ail et parler en long et en large de douceur, le rappeur se tourne dorénavant vers les étoiles. Un projet en chantier depuis deux ans démontre à quel point Vendou est prêt à voler de ses propres ailes. On y retrouve des collaborations avec des joueurs importants du rap québ, comme Fouki et Rymz, ainsi qu’un rappeur belge : Peet. Il s’agit d’un album complet d’un bout à l’autre. Autant avec la pièce maîtresse Temps en temps qu’avec la pièce titre MILLÉNIUM, le travail en studio a porté fruits. Le rappeur et son équipe ont pris de l’assurance et ça s’entend. En résumé: une excellente production, de bons arrangements et du rap de feu ! 8.5/10