fbpx
Blogues

Demain est une autre nuit – Essaie Pas

par Guillaume Pepin, le 1 avril 2016 | Critiques musicales

Essaie Pas, duo montréalais signé sur le prestigieux label américain D.F.A, fait dans ce que les critiques se plaisent à appeler la Cold Wave, c’est-à-dire qu’il propose une musique électronique froide, à la limite du geste robotique, dont les répétitions et l’apparente simplicité prend source dans les remous de la post-punk. Sur Demain est une autre nuit, énième parution du groupe, c’est en vain que l’on cherche la fente par laquelle entre toujours la lumière comme nous le chantait Cohen. Ou bien si, elle doit bien exister cette ouverture puisqu’au détour d’un regard, le reflet bronze des courbes métalliques de la nuit nous éblouit, puis nous charme.

Sur les huit pistes du disque, les rythmes se font insistants, voire obsessionnels, et mettent en place une groove dérangée, malsaine, qui rappellent les années de gloire de l’électro allemande. Les deux musiciens délaissent la diversité stylistique et compositionnelle au profit d’une très forte cohérence, ce qui donne au disque des airs de traversée des ténèbres, dont le fil d’Ariane, de synthèse évidemment, ne nous mène à aucun soleil, si ce n’est un orbe glacé et menaçant qu’il nous faudrait aussitôt fuir.

Mise à part l’interprétation vocale qui, pour un auditeur francophone, ne se fait pas toujours convaincante – on sent encore un peu les imposteurs derrière le jeu -, Demain est une autre nuit est un disque fort intéressant qui devrait plaire aux fans de Kraftwerk, notamment.