fbpx
Blogues

Marie-Soleil Guérin Girard a écouté Good Advice de Basia Bulat

par Émilie Rioux, le 29 mars 2016 | Critiques musicales

Une critique de Marie-Soleil Guérin Girard

Basia Bulat, le nom du groupe, mais également celui de la chanteuse, est originaire de l’Ontario. Good Advice est son 4e album studio, il est arrivé sur la tablette des disquaires le 12 février 2016 sous la bannière de Secret City Record.

Son nouvel opus semble beaucoup plus rythmé que les précédents, du moins il semble un peu plus pop que l’album Heart from my own parut en 2010 ou de Talk Talk Shadow sorti en 2013. La présence du folk semble un peu plus diluée dans Good Advice avec des sonorités relevant plus du pop ainsi que des sonorités un peu plus rétro. Certaines pièces de l’album comme La La Lie ou Fool semblent être dans la même veine musicale que She and Him, une touche de pop mêlée à des sonorités plus rétro, une sorte de pop bonbon à saveur des années 60.

basia_bulat_Oh_My-Darling_HIREZLes paroles de l’album semblent faire référence à une rupture qu’aurait vécue la chanteuse, ou du moins, une relation qui bat de l’aile. À plusieurs reprises dans de nombreuses pièces de l’album, on retrouve des pistes qui nous laissent penser qu’il s’agit d’une rupture. Par ailleurs, plus on avance dans l’écoute de l’album, plus les paroles nous font penser que la rupture se passe vers la fin de l’album. Au départ, dans les premières chansons l’artiste nous laisse imaginer que sa relation va plus ou moins bien, comme dans la chanson Long Goodbye : « Tell me again how you love me, even the days when you doubted ». Il s’agit ici de la deuxième chanson de l’album. Un peu plus loin au fil de l’écoute, la 7e chanson de l’album nous donne quelques indices par rapport à la rupture. Dans Infamous la chanteuse dit : « Come back or not but call it off, come back or don’t but turn me down, don’t waste my time pretending love is somewhere else ». La dernière chanson de l’album Someday soon, Bulat laisse présager qu’elle quittera cette relation « If i’ll be gone someday, someday soon, someday soon? I’ll be gone, i’ll be gone someday someday soon ».

Certes, les paroles de l’album ne sont pas nécessairement novatrices, mais, à mon sens, l’intérêt majeur réside en la voix de la chanteuse. Elle a une voix à la fois grave et suave qui nous transporte. Sa voix me fait penser à celle de Cat Power, à la fois aigu et grave qui tend à nous envouter. En somme, une belle découverte si on aime le style musical à la She and Him ou encore les voix envoutantes du registre de Cat Power.