fbpx
Blogues

Paul Simon – Stranger to Stranger

par Guillaume Pepin, le 3 juin 2016 | Critiques musicales

Paul Simon en avait surpris plus d’un avec So Beautiful or So What qui fut, avec raison, acclamé comme le grand retour d’un des plus grands songwriters de sa génération. Sur Stranger to Stranger, Simon poursuit dans la même lignée en offrant majoritairement des compositions reposant sur des rythmiques très appuyées rappelant parfois les grands albums de pop/world que sont les classiques Graceland et The Rhythm of the Saints. L’auditeur a toutefois l’impression, à force d’écoutes, que les grandes mélodies de Simon sont désormais derrière lui ou, à tout le moins, que son écriture se déracine du Great American Songbook pour viser quelque chose de moins défini, de moins structuré.

De fait, Simon semble vouloir délaisser la chanson au profit des textures et des rythmes conjuguant une esthétique plutôt contemporaine – les contributions de Clap ! Clap !, musicien électro italien, apportant beaucoup à l’ambiance du disque – et une instrumentation issue de différentes traditions. L’exercice s’avère réussi sur certaines pièces qui se font très entraînantes; il l’est toutefois moins lorsqu’on sent que la musique ne va nulle part ou que l’on tente de donner corps à une récupération d’idées déjà énoncées par Simon sur d’autres albums. En somme, nous avons affaire à un disque définitivement moins inspiré que le précédent, mais dont on doit souligner l’effort de pertinence qui touche tout de même la cible à quelques reprises, notamment sur The Werewolf, Wristband et la quasi trip-hop chanson titre.