Blogues

Savoy Motel – Savoy Motel

savoy motel
par Alexandre Martel, le 28 octobre 2016 | Critiques musicales

Un drôle de truc que cet album éponyme de Savoy Motel. S’appuyant la plupart du temps sur une vieille boîte à rythme Maestro, le groupe de Nashville donne dans un rock très groovy imbibé des seventies, lo-fi à souhait et joué parfois de façon très, très imprécise. Si, au premier abord, cet amateurisme relatif peut rebuter la mélomane exigent, on aurait tort de ne pas pousser l’écoute plus loin que la deuxième chanson puisque plusieurs bijoux sa cachent au milieu de ce disque excentrique, notamment les contagieuses Sorry People et Everyone Wants To Win.

Évoquant à la fois les Stones par leur dégaine et Sly and The Family Stone par leur amalgame de rythmiques robotiques et d’instrumentation rock, Savoy Motel se démarque des projets purement rétro par leur utilisation flegmatique des synthétiseurs et leur attitude un brin slacker très nineties, ce qui n’est pas sans rappeler l’approche que préconisait Beck à une certaine époque. En somme, Savoy Motel se veut un album à l’allure un peu rêche qui recèle malgré tout d’une fougue et d’une arrogance qui détonne grandement dans le monde du rock américain. C’est amusant, c’est joué avec plaisir et ça s’entend. Chaudement recommandé.

Auteur : Alexandre Martel