Blogues

Slowdive – Slowdive

par Thomas Mailloux, le 30 mai 2017 | Critiques musicales

Comme quoi l’attente en vaut parfois la peine !

c9f7938bAprès trois albums devenus mythiques bien après leur sortie au début des années 90, voilà que le groupe phare du mouvement shoegaze nous offre un nouvel opus 22 ans plus tard. 22 ans, c’est long, c’est le genre de pause qui crée des attentes démesurées ou qui nous donne le temps d’oublier tout le talent qu’un groupe a pu avoir. Avec leur dernier disque, Slowdive confirme bel et bien que leur succès n’est pas seulement dû à un mythe après leur séparation.

Simplement nommé Slowdive, le quatrième opus arrive sans difficulté à nous faire oublier l’immensité des premiers albums. Impressionnant, c’est le terme parfait pour désigner le dernier effort du groupe.

Impressionnant parce que même s’il garde les traits qui ont fait de la formation ce qu’elle est aujourd’hui, l’album est bien ancré en 2017. Déjà avec les premiers extraits, notamment Sugar for the Pill, on avait pu goûter au nouveau son un peu plus pop de Slowdive, mais en écoutant l’album, la transition est un quasi-sans-faute. Les 8 pièces de l’album s’enchaînent sans se répéter et sans tomber dans les vestiges du passé.

Impressionnant parce qu’aucune pièce ne semble à côté de la plaque. De la parfaite maîtrise de la « dream pop » sur Slomo jusqu’à la finale tout en contrôle au piano sur Falling Ashes, le groupe mélange riffs de guitares planants, voix profondes et textures électroniques majestueusement. Tout s’assemble et rien ne se ressemble. Comme si ce n’était pas assez, la puissance de Star Roving, Everyone Knows et Go Get It ajoute la touche grandiose.

Vraiment, Neil Halsted et sa bande offrent un album qui n’a rien à envier à l’oeuvre déjà énorme de la formation anglaise. Si le groupe avait plus à perdre qu’à gagner en sortant un nouvel album, les fans attendront maintenant le prochain album avec la certitude que Slowdive a encore beaucoup à donner. J’ai essayé de trouver des points négatifs, je n’ai pas réussi. À écouter partout, tout le temps.


QUELQUES PIÈCES SCRUTÉES À LA LOUPE

1. STAR ROVING :  Définitivement la pièce la plus entraînante de l’album. Single de l’album avec Sugar For The Pill, elle représente très bien le changement de son du groupe. Très forte en début d’album, elle donne le ton et la mélodie nous reste dans la tête.

2. EVERYONE KNOWS : D’une simplicité déconcertante à première vue, c’est probablement, à mon humble avis, la plus profonde. Quand on parle de shoegaze, c’est de ça qu’on parle. On apprécie fortement la texture et les sons ambiants en profondeur qui complémentent tout le reste.

3. GO GET IT : Ma préférée, c’est du bonbon. Nostalgique et rêveuse, c’est LA pièce la plus forte de l’album. Six minutes de pur bonheur, surtout pendant les montées. Calme, intense, calme, intense. Elle arrive au bon moment sur l’album et nous permet encore plus d’apprécier la belle Falling Ashes.

 

Auteur : Thomas Mailloux