Blogues

Petit guide pratique pour survivre au Rockfest

par Thomas Mailloux, le 21 juin 2017 | Chéri(e) j’arrive, Le Pique-Nique, Non classé

Le Rockfest…

Lieu de pèlerinage des adeptes de la musique rock, fait partie des festivaux (sic) les plus achalandés du Québec. Lors de ces 3 journées hautes en décibel, le petit village de Montebello voit sa moyenne d’âge chuter avec l’arrivée massive de centaines de milliers de festivaliers prêts à se faire défoncer l’âme à coup de riffs de guitares pesants. La petite contrée tranquille devient alors la terre d’accueil des plus endurcis de notre acabit.

Car oui, au Rockfest, on est sales, on pus, on se baigne dans une des rivières les plus radioactives de la région, nos crottes de nez sont noires charbon, on a un taux d’alcool dans le corps démesurément élevé, on rencontre quelques joints au passage, on reçoit des coups de cap d’acier derrière la tête par les «bodysurfers», on se retrouve souvent dans un spectaculaire «mushpit» et finalement on se paye le «headbang» le plus intense de l’année qui nous donne aussi le torticolis de l’année.

Malgré tout, on trippe sur le Rockfest et on veut toujours y retourner d’année en année. Voici donc 10 conseils pour rendre votre expérience encore plus agréable que la précédente.

1. Au Rockfest, n’ayez pas peur de socialiser. Les gens sont en mode party et cherchent seulement à avoir du fun. Ils seront les premiers à rires de vos blagues, même si elles sont plus ou moins drôles, où a y répondre de façon surprenante. La foule du Rockfest, c’est une horde  de durs aux coeurs tendres. 

2. Dormez bien la première nuit, apportez-vous des bouchons. De grosses journées chargées vous attendent. Votre horaire sera aussi chargé qu’un politicien en pleine campagne électorale si vous voulez voir un maximum de shows.

3. Prévoyez dans votre épicerie des fruits frais. Entre 2 bières quasi en ébullition,  prenez le temps de manger une pomme ou une clémentine, votre corps vous en sera reconnaissant le lundi suivant à votre retour au bureau.  Une collation saine sera un peu le «fruit» de votre résurrection quand vous devrez quitter le dimanche.

4. Portez DE BONS SOULIERS mais auxquels vous ne tenez pas du tout, vous devrez assurément les jeter à la fin de ce périple.

       5. Si vous êtes nombreux, apportez-vous un truc que vous pouvez gonfler à l’hélium au préalable et que vous accrocherez après vous.  Cela permettra à vos amis de vous repérer de loin.giphy (4)

6. Sachez que si vous avez trop festoyé la veille et que vous sentez le besoin d’aller siester dans la journée, vous manquerez assurément un bon show quelque part. À 200$ la passe, on  s’arrange pour rester debout le plus longtemps possible.

7. Prenez une pause vers 17h00 avant les gros shows de la soirée. Profitez de cette pause pour boire de l’eau, manger, relaxer et surtout pour vous changer et vous habiller plus chaudement.

8. POINT HYGIÈNE. Les douches sont une denrées extrêmement rares au Rockfest. Aussi ridicules que ça puisse paraître, apportez-vous des WetOnes et/ou des lingettes démaquillantes. Ça fait la job pour se décrasser un peu.  Ne vous préoccupez pas de ce que vous sentez ou de ce à quoi vous ressemblez, tout le monde est dans le même bateau (et c’est pas le Queen Mary II).

9. Achète-toi un chargeur sans fil pour ton cell avant de partir. Pas de prises disponibles, surtout quand tu dors dans une tente.

10. Finalement, AMUSE-TOI et PROFITE de cette musique LOURDE pour sortir le méchant en toi !!

BON ROCKFEST !

AH, si jamais tu n’as pas vu cette vidéo, tu dois la regarder pour comprendre l’essence du festival : YESSIR MILLER

Auteur : Thomas Mailloux