Blogues

Palmares Punk Détente 2016

par Émilie Plamondon, le 30 décembre 2016 | Punk Détente

Coucou!

L’heure est aux bilans punk rock, en cette fin d’année 2016. Je vous présente donc mes différents palmarès qui font le tour du dernier calendrier. Je me suis tellement punké la face en 2016 que 2017 est mieux d’être prête!

J’en profite pour vous remercier de m’accompagner en ondes à chaque semaine. Vous m’offrez toujours une belle participation pendant les émissions, en plus de me faire découvrir beaucoup de bands et de chansons. Je vous aime et je vous souhaite de la santé, du succès dans vos études, un p’tit chum et/ou une p’tite blonde, de l’amour et de la musique à profusion.

Albums complets

15 ) Downtown Fiasco – Insatisfaction garantie (juin) : Ce groupe montréalais a su attirer mon attention par ses rythmes donnant dans le reggae/ska et ses textes intelligents qui abordent plusieurs sujets incontournables ( racisme, la place des artistes underground, etc). 

TOP

 

14 ) White LungParadise (Mai) : Les arrangements musicaux sur cet album sont incroyables, j’aime beaucoup l’ambiance punk un peu planante et les voix mystérieuses qu’on y retrouve. 

WL

 

13) Kamakazi – Regarde Maman, i’m on the Tv! (février) : Opus très sympathique que j’ai écouté en boucle dans ma voiture. La chanson « de trop » me jette par terre à chaque fois. J’ai adoré mon entrevue avec Nick, le chanteur. Beau travail!

 

Kamakazi-Regarde-Maman-Im-on-the-TV-1440x1440

 

12 ) Pulley No change in the weather (novembre) : Ouahhhh! Dès la première écoute, nous sommes transportés par les mélodies intéressantes, les solos de guitare  et la rapidité des chansons.

PulleyNoChange

 

11) Never more than less – Peace War Whatever (septembre) : On déroge un peu du punk rock habituel et on entre dans le metal-punk avec cette formation de Québec qui nous offre un album extrêmement bien produit qui nous arrache la face.

 

NMTL_cover_peacewarwhatever

 

10) Ignite – A war against you (janvier) : Cette formation hardcore mélodique nous offre leur 5ème album en carrière et nous font ainsi cadeau, entre autres, d’une intro avec des harmonies vocales majestueuses.

 

Ignite

 

9) PearsGreen Star (avril) : Vous l’avez nommé plusieurs fois dans vos listes d’albums préférés. Il faut admettre que Green star est très accrocheur et fort agréable à l’oreille. Il contient 16 courtes chansons rapides avec un beau vocal agressif et bien senti.

 

Pears

 

8) The InterruptersSay it out loud (juin): Un beat dynamique à la Rancid, un beau featuring de Tim Armstrong et un excellent mélange de punk et ska. C’est donc la recette gagnante pour me titiller les tympans. Le band a beaucoup tourné et a été très actif cette année. Je suis bien triste d’avoir manqué leur show à Montréal, récemment.

 

The Int

 

7) 1000 oaksMonsters begetting monsters (janvier) : C’est une formation italienne que j’ai découvert cette année. L’album est mélodique et agrémenté de petites interludes très intéressants.

 

1000oaks

 

6) BelvedereRevenge of the fifth (avril). On attendait leur retour depuis longtemps. Nous avons eu droit à un très bon concert au Pouzza fest. J’adore les passages instrumentaux avec les excellentes harmonies de guitares et les vocals/backvocals bien présents et forts réussis.

 

Belvedere

 

5) Face to face : Protection (mars 2016) : On reconnait très bien F2F et on y retrouve nos précieux repères punk rock grâce à leurs chansons très accrocheuses.

 

Face to face

 

4) Caskitt Old fires, New frontier (septembre 2016) : Voici une autre découverte que j’ai faite cette année. La formation de San Diego nous offre une basse incroyable, de l’énergie à revendre, de la rapidité, de la technique et de beaux effets vocaux. Le lead vocal nous rappelle un mélange de Dominic Pelletier (Caravane, The Hunters) et Rodrigo (satanic Surfers, Atlas losing grip).

 

Caskitt

 

3) Our Darkest Days – A common agony (décembre) : OMG, cet orchestre de Québec a su, malgré quelques embûches pour la sortie de l’album, nous satisfaire amplement grâce à une technique hors pair, des mélodies bien senties et de belles collaboration (membres de 88 fingers Louie et Forus). Cet album s’écoute facilement 5 654 786 fois en ligne.

 

ODD

 

 

2) Descendents – Hypercaffium Spazzinate (juillet): Cet album fait tellement du bien! Dès les premières notes, j’ai été crinquée bien comme il faut. Les chansons sont courtes, on reconnaît la super voix de Milo et on a envie de crier notre joie au monde entier.

 

descendentshypercaf

 

1) Mute Remember Death (octobre): Cet album fait partie d’à peu près tous les palmarès punk rock dans le monde et vous l’avez nommé en très grand nombre. Pas étonnant puisque nos boys de Québec se surpassent encore une fois avec cet opus qui contient des chansons qui nous resteront en tête pour toujours grâce aux solos légendaires, au double vocal parfait, à la rapidité punk rock et aux petites touches métal ici et là.

 

Mute

 

 

 

Bébés albums (EP)

8) Scare Fleshed out (octobre) : Du crust méchant comme on l’aime! Quelle énergie! Ma résolution 2017 est de les voir ENFIN en concert.

Scare

7) Guerilla PoubelleInferno (juin) : Les vétérans français nous surprennent encore une fois avec des textes percutants et un vocal où l’on sent l’émotion brute.

GPinferno

6) Unfinished warOur first report to the world (octobre) : Très belle découverte post-hardcore que j’ai faite cette année avec ce band de Québec.

unfinished-war-our-first-report-to-the-world-ep

5) PersistenceBetter days through the waste (avril) : Les gars de Portneuf nous en mettent plein les oreilles avec ce mini-album qui nous rappelle Alexisonfire et AFI, le tout agrémenté d’une touche personnelle bien percutante. Je capote sur la chanson « on the road » et sur son intro.

Persistence

4) Bigger than allBTA (février) : Excellent punk rock avec un vocal que je trouve parfait! L’ensemble de l’oeuvre est superbement réussi.

BTA

3) ColorsfadeScream in silence (novembre) : Dès l’écoute de la première chanson i4ni, j’ai été émue par la rapidité du drum, les harmonies vocales et l’intensité générale. Je veux un album complet, svp!

Colorsfade

2) Down Memory LaneRecycled Punk Rockers (mars) : On se brasse la tête avec le poing levé bien haut et le sourire aux lèvres dès les premières notes de ce mini-album et ce, jusqu’à la fin. Bravo aux montréalais pour ce bonheur musical.

DML

1) Bussieres – Orange glow ( septembre) : SVP Bussieres, faites un album de 8000 chansons! C’est mon style de punk rock préféré au monde. Vous avez composé ça juste pour moi, avouez!

Bussieres

Bravo aussi à tous les autres bands qui ont sorti des albums/EP. Mes choix ont été très difficiles à faire. Nous avons eu droit à toute une cuvée d’albums locaux de tous les styles. Ça me remplit de bonheur.

Bonne année!

Émilie

Auteur : Émilie Plamondon