Blogues

Punk Détente, version écrite, 22 novembre.

15181375_10154709979711085_1204592499494428286_n
par Émilie Plamondon, le 22 novembre 2016 | Punk Détente

Coucou,

Cette semaine, l’émission est annulée en raison d’un gros bogue internet, ce qui signifie qu’il n’y aura pas d’échanges avec vous pendant l’émission et très peu de marge de manoeuvre pour les demandes spéciales.  Comme je suis une fille résiliente x 1000 et que j’avais plusieurs découvertes à vous faire faire (ce qui requiert l’utilisation d’internet tout au long du show), je vous diffuse ici le contenu de tout ce que j’avais à partager ce soir. Je ne vous abandonne pas!

Retour sur ma fin de semaine punk rock :

WOUAAAAW ! Je suis allée à Thetford Mines à bord de la Mute Van pour assister (et vendre de la merch) à un super concert au Cactus.  La soirée a débuté avec Persistence qui nous a donné une super leçon musicale, suivi par Hate it too, FullCount et Mute. Le tout agrémenté d’une foule énergique et consistante. Cependant, quelques problèmes de son ont été présent (du feedback tout le long de Mute, ouch). Il y avait énormément de brouillard sur la route du retour, à 3h00 AM. Beau travail à JP (bassiste-chanteur) pour avoir conduit de façon exemplaire.

Samedi, je suis allée au lancement du nouvel album de Mute, Remember death. La salle Méduse était pleine et plusieurs personnes avaient une bière Mute à la main. Achigan a ouvert la soirée avec dynamisme, j’ai chanté tout le long. Comme je les aime avec leurs paroles engagées! Bravo à Christian Jacques pour avoir porté de grosses bottes de pêche pendant le set.  Fullcount est arrivé par la suite et nous a lancé dans les oreilles une bonne partie de leur excellent album (un de mes préférés au monde), Concessions and compromises, ainsi qu’un beau cover des Matchup.

Mute a clos la soirée avec un set généreux. Nous avons eu droit à plusieurs extraits de Remember death, mais aussi à quelques titres des albums Thunderblast et The Raven. Non… pas de Zelda!

Hey, j’étais tellement ravie de voir quelques jeunes hommes de 15 ans qui m’ont redonné espoir en la relève punk rock. Continuez de venir dans les évènements et… Note aux promoteurs : ON VEUT ENCORE PLUS DE SHOWS ALL AGES! J’ai hâte d’être la grand-maman punk rock.

 

Après le show, je me suis dirigée vers l’Anti pour une fin de soirée karaoké bien arrosée et très festive. Ouf! Je me suis donnée à fond avec les grands succès de No Doubt, Patricia Kass et Britney! HAHAHA!

Bref, c’était un week end tout en musique où j’ai pu voir à l’oeuvre plusieurs de mes bands préférés au monde. C’est réussi. J’ai maintenant repris un mode de vie santé.

Cheers également au Québec ska fest qui avait lieu cette même fin de semaine à la Source de la Martinière, j’aurais aimé être présente, mais le clonage n’est pas encore disponible, zut! J’ai entendu d’excellentes critiques. Vive Québec et sa scène vivante.

En passant, je tiens à souligner le dévouement et l’excellent travail de mon ami Anthony Grenier, de People of punk rock qui filme énormément de concerts et qui diffuse le tout sur Youtube. C’est très apprécié de pouvoir revivre ces beaux moments, grâce à lui.

 

Découvertes de la semaine:

  • Colorsfade : une formation de Gatineau qui tombe en plein dans mes cordes ( de guitare, de basse et vocales), en matière de punk rock rapide et mélodique. Ils viennent tout juste de sortir l’album Scream in silence. J’ai écouté environ 22 fois les chansons disponibles sur bandcamp, aujourd’hui. À surveiller.  Entrevue à venir, qui sait?

https://colorsfademusic.bandcamp.com/album/scream-in-silence

 

  • SHAMES : Un band japonais qui sortira son EP Rebirth le 14 décembre prochain. Encore une fois, vous comprendrez pourquoi j’aime beaucoup, si vous me connaissez un peu!

https://shames.bandcamp.com/album/rebirth

 

  • Reality Slap : Un groupe hardcore punk du Portugal qui vient de sortir un clip sur la chanson Limitless. Leur EP sortira en janvier. À surveiller, miam!

 

Denial and Error : Des voisins ontariens qui nous proposent ce punk rock rafraichissant, avec ce vidéoclip sur Forgotten One. Un EP EPonyme (jeu de mots ici) est sorti le 18 novembre dernier.

Pseudo : Ces petits garçons de Toronto nous offre un magnifique vidéoclip pour la chanson Outlaws. Leur tout nouvel album Renovations est sorti le 19 novembre dernier.

 

 

Nouveautés :

  • Guttermouth : Moi qui suis loin d’être une fan de cet orchestre ( lire ici : j’aime pas ça!!!), je dois avouer que les extraits disponibles pour le prochain album me laissent agréablement surprise. J’ai même hâte de me procurer New Car Smell, qui sortira ce vendredi! J’ai changé… On peut TOUS changer.

 

  • Pulley : Mon auditeur français Pierre avait fait cette demande spéciale pour leur nouvelle chanson. Voilà, cher! J’adore! Tout le nouvel album No Change in the Weather semble excellent.

 

 

  • Useless ID : Nouveau clip très court et très percutent. Et si les humains vivaient l’enfer des abattoirs ?

 

Trump vs punk rock

Je vous avais parlé en ondes, la semaine dernière, du fait que plusieurs bands ont déjà commencé à se mobiliser pour prévenir et/ou contrer les effets de l’élection de Donald Trump sur certains groupes de personnes et/ou certaines causes qui pourraient être affectés. Encore cette semaine, quelques initiatives ont été mises sur pied :

 

  • AntiFlag : Les garçons vont mettre aux enchères 10 vinyles bleus,blancs et rouges contenant des bouts de drapeaux américains brûlés (ayoye!). Les profits iront à un organisme pour aider les sans-abris et aussi pour la communauté LGBTQ, qui n’est pas très chummy avec ce charmant Donald.  À qui la chance?

 

  • Rebuilders : Ces musiciens de Boston lancent un tout petit EP dont les profits serviront à défendre les Mexicains-Américains contre l’expulsion « de l’autre bord du mur ». La chanson  Signing for our future est excellente x 1000.

 

  •  Great Lakes et Fucko : Ces deux formations organisent un concert bénéfice afin d’aider au financement des organismes Planned Parenthood. Sachant que Donald Trump et plusieurs personnes de son équipe sont anti-avortement, ces artistes jugent important de permettre à ces associations et organismes de continuer.  Le tiers du financement annuel provient du gouvernement américain.

 

La mauvaise politique engendre le plus beau punk rock, c’est magnifique!

 

Je serai de retour en ondes la semaine prochaine! J’ai hâte. Punkez-vous la face!

Auteur : Émilie Plamondon