Blogues

Amnésia Rockfest : le point de vue du festivalier

par Thomas Mailloux, le 7 juillet 2016 | La Quête

Un texte de Patrick Noël, de l’émission La Quête

Mis à part le billet, l’une des plus grosses dépenses du Rockfest, et de bien d’autres festivals d’ailleurs, est le camping. Très souvent une expérience décevante pour certains, le camping officiel du Amnésia Rockfest semble s’être relevé des problèmes rencontrés l’an dernier, si l’on en croit plusieurs usagés rencontrés sur place. Mais est-ce malgré tout l’option à considérer lorsqu’on se rend à Montebello? Après tout, bon nombre de résidents offrent leur terrain aux festivaliers désireux de leur accueil.

Pour la première fois en trois ans, l’équipe de La Quête a essayé l’expérience résidentielle du camping de Montebello et nous sommes maintenant à même de vous donner la réponse à cette grande question.

L’aspect pratique

Bien que dans plusieurs cas il est préférable de réserver à l’avance, les sites résidentiels ne sont pas aussi courus que l’on pourrait le croire. La distance avec le village vient évidemment jouer un rôle crucial dans l’achalandage, mais en général ces sites sont situés tout près du village et reste parfois disponible pour location dans les premiers jours du Rockfest. Avec à peine 5 minutes à marcher pour se rendre en ville, l’expérience est littéralement changée.

De plus, votre hôte vous offrira plusieurs accommodements qui ne viennent pas avec le camping officiel : toilettes à deux pas de la tente, douche, accès à des prises de recharge pour les téléphones, etc. Avec un peu de chance, vous pourriez aussi même être situé au bord de la rivière Outaouais, comme nous cette année. Avec des terrains cordés et peu de ces atouts, le camping officiel reste bien des attraits de l’expérience résidentielle.

Le prix

Preuve que certaines choses se ressemble, le prix par personne du camping reste sensiblement le même qu’il soit sur le site officiel ou sur un terrain privé. À environ 30$ par personne, vous avez votre place sur le terrain du Rockfest alors que les prix des terrains privés avoisinent entre 115 et 140$. Dans les deux cas, vous serez limité à 4 personnes par tente.

Le seul hic, et il va au terrain privé, est que le prix est fixe. Si un compagnon de voyage se désiste, il faudra que ses copains déboursent tout de même pour la place vacante, alors que le terrain officiel du Rockfest prévoit que chaque personne paie sa place. Prévoyez en conséquence et assurez-vous que vous voyagez avec des gens fiables et sûr de leur budget.

La sécurité

Sur le terrain officiel, on ne peut entrer que si on a le bracelet correspondant. Aucune chance d’aller voir des amis au terrain 76C sans ça et c’est peut-être mieux ainsi. En réduisant l’achalandage et en instaurant des points de contrôles aux entrées, le Rockfest collabore à maintenir un esprit de sécurité bien présent pour les festivaliers.

Bien qu’on finit par se reconnaître, rien de permet de prévenir le trafic à l’intérieur des terrains privés. Ainsi, n’importe qui peut entrer ou sortir d’un terrain résidentiel sans être questionner par le propriétaire des lieux. Notre collègue Maxime a d’ailleurs pu essayer à plusieurs reprises  les toilettes du voisin sans éveiller les soupçons. Nous vous suggérons donc de rester vigilants, surtout si vous résidez en plein cœur de la ville. Au final, rien ne prévient mieux des vols dans ce genre d’événement que la vigilance même du festivalier.

L’ambiance

On trouve plusieurs moyens de se reposer au Rockfest

On trouve plusieurs moyens de se reposer au Rockfest

Plus haut, nous avons évoqué l’importance de l’aspect pratique dans le choix d’un terrain. Un terrain bien équipé vous assurera une dose de confort supplémentaire et vous permettra de profiter de votre terrain comme il se doit. Mais cet aspect d’ambiance est à double tranchant. Tâchez de faire attention à ne pas vous ramollir devant la facilité d’aller faire trempette dans la rivière ou devant la proximité d’une petite sieste d’après-midi. Gardez en tête que le camping est fait pour dormir et faire la fête le soir.

Pour ce qui est justement de l’ambiance festive, nous allons tout de suite donner le point au camping officiel. Rassembler autant de festivaliers au même endroit provoque chaque année des surprises inespérées et des moments assez mémorables. Contrairement au site du Rockfest, ou les gens sont définitivement là pour faire la fête, votre site officiel peut et abritera surement plus de gens cherchant le repos que les soirées arrosées.

Tout dépendant de vos voisins, vous pourriez vous retrouver à fêter seul à la lueur de la chandelle. Mais encore une fois, la ville est si près, alors levez-vous! La nuit est à vous.

En gros

Les goûts restent propres à chacun, mais nous avons adoré notre expérience de cette année. Même s’il était facile de juste manquer tel groupe ou tel chanteur devant le confort de notre site et que beaucoup de nos voisins dormaient passé minuit, l’aspect pratique surpasse tous les autres points. Le terrain officiel n’est pas si mal non plus, si vous tombez sur l’année ou il est bien organisé. Malgré un d’accès impossible à de l’électricité et des toilettes trop souvent trop loin de la tente, le terrain officiel reste l’endroit parfait pour faire la fête et si vous voulez une première expérience survoltée.

Auteur : Thomas Mailloux