fbpx
Blogues

LES MANUSCRITS DE TOMBOUCTOU

par Augustin Betchi, le 4 août 2018 | Sons de cloches

L’Afrique est souvent considérée, à tort selon nous et les observateurs sérieux, comme une espace de cultures essentiellement orales.

À preuve, de nombreuses civilisations africaines ont gravé leur présence dans des signes, des écrits ou des constructions qu’on constate encore aujourd’hui concrètement avec des archives ou des artéfacts mis au jour, au gré de toutes sortes de motivations (intellectuelles, nationalistes, culturelles, économiques, etc.)

Notre émission du jour a pour sujet principal les manuscrits de Tombouctou. Ville qui évoque dans l’imagination populaire, le lointain réel ou supposé. La distance la plus éloignée de l’endroit où on se trouve.

Et pourtant, c’est une ville du Mali, pays de l’Afrique de l’Ouest, attaqué il n’y a pas longtemps par des islamiques qui profitaient de dissensions internes exacerbées entre les Touaregs occupant essentiellement le Nord du pays et le gouvernement davantage implanté dans le Sud du Mali.

Tombouctou est une ville africaine réputée pour le savoir qui s’y est façonné, conservé et même diffusé à travers l’espace et le temps.

Tombouctou est une ville de référence donc qui a été, il n’y a pas longtemps une des cibles privilégiées des islamistes qui avaient décidé de détruire les trésors de cette ville mythique, considérés par beaucoup et par l’UNESCO comme patrimoine important de de l’humanité.

Heureusement, des esprits alertes, courageux et de bonne volonté, au Mali, en Afrique et à travers le monde, ont permis de sauvegarder ces preuves du génie humain menacés de disparition par des mentalités rétrogrades.

En nous appuyant essentiellement sur l’excellent livre de Jean Michel Djian, nous avons le sentiment de faire œuvre utile, mêlé du privilège et du plaisir d’évoquer ensemble, le temps d’une émission radio, les manuscrits de Tombouctou.

Augustin Betchi, animateur bénévole

Sons de cloches, CHYZ 94.3