fbpx
Blogues

Mouvement des gilets jaunes en France: Ras-le-bol ou expression de colère légitime et pourquoi?

par Augustin Betchi, le 1 décembre 2018 | Sons de cloches

Selon proverbe africain (du Niger)  »Quand la barbe de ton voisin prend feu, arose vite la tienne ».

Notre rendez-vous hebdomadaire de l’émission  »Sons de cloches » du 2 décembre 2018:

  • Reçoit comme invitée une jeune poétesse de Québec, Joanie Dion
  • Et a pour sujet principal du jour le spectaculaire mouvement des gilets jaunes en France.

I. JOANIE DION

  • Qui a étudié les techniques d’intervention en délinquance au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue à Amos.
  • A tendance à avoir une plume engagée, selon elle sans vraiment le vouloir (tout en reconnaissant qu’elle n’en fait souvent qu’à sa tête).
  • Confesse avoir quand même vécu quelques chocs culturels en arrivant à Québec, ce qui crois t-elle peut déteindre parfois (souvent même) dans ses écrits.
  • A participé à deux reprises au concours intercollégial de poésie et remporté successivement la 3e et la 1re position au volet régional, se classant ainsi comme finaliste pour le volet provincial, sans jamais avoir suivi de cours d’écriture jusque-là.
  • Dans les mêmes années, a terminé l’écriture d’un recueil de poèmes non encore publié.
  • Fait actuellement un certificat en création littéraire, après avoir débuté son parcours universitaire au baccalauréat en études littéraires.
  • Répondant à ce qu’elle appelle ses amours, se concentre désormais à sa passion d’enfance qu’est l’écriture.
  • Propose de partager avec nous pendant l’émission trois textes: un poéme engagé et deux récits poétiques.

II. L’ACTION DES GILETS JAUNES EN FRANCE

Ce mouvement se caractérise par le blocage ou la perturbation de la circulation surtout automobile par des citoyens de plus en plus nombreux …

Celles et ceux qui y participent portent le gilet qui permet une visibilité sécuritaire dans la circulation.

Assez pour créer une pagaille et un dérangements pour la population dans son ensemble et susciter une prise en compte du gouvernement.

Le ras-le bol-citoyen débute par une taxe sur les hydrocarbures. Goute d’eau qui fait déborder le vase d’un trop plein d »’injustices », de  »frustrations » et de colères jusqu’ici contenues.

Le mouvement refuse toute récupération politicienne et semble voué à l’évolution des actions anarchistes.

Selon le président francais Emmanuel Macron:

  • Le ras-le-bol des français contre la vie chère exprimé de façon visible, remarquable et même bruyante par les gilets jaunes est entendu par le gouvernement de la République.
  • Il s’agit selon lui de réussir le défi aujourd’hui considérable de gérer en vue de les concilier ou réconcilier l’urgence double plus que jamais impérative à la fois (en même temps pour parler comme le président Macron) d’assurer les fins de mois (de plus en plus difficiles pour de plus en plus de personnes laissées pour compte pour toutes sortes de raisons) et réaliser la difficile transition écologique permettant de prévenir une fin du monde catastrophique (ou inéluctable) si notre monde ne modifie pas les travers des systèmes économiques essentiellement polluants majoritaires des communautés humaines de notre monde contemporain, dans le sens davantage sensé et plus logique selon des objectifs aujourd’hui clarifiés, expliqués et compréhensibles par de plus en plus de voix autorisées parmi lesquelles la majorité des pays, l’ONU et diverses autorités scientifiques (entre autres).

Augustin Betchi, animateur bénévole

Sons de cloches » CHYZ 94.3