Blogues

Les Remparts balayés par le Titan

par Antoine Desrosiers, le 29 mars 2017 | CHYZ Sports

Les Remparts auront tout donné, mais ils n’auront pas été en mesure de vaincre une seule fois une équipe à maturité, soit celle du Titan d’Acadie-Bathurst. Ces derniers ont remporté le quatrième duel contre les Remparts, cette fois-ci par la marque de 4 à 1 au Centre Vidéotron. Ils balaient et éliminent du même coup la formation québécoise.

Pour la première fois de la série, les Remparts ont été les premiers à marquer. En effet, Philipp Kurachev a complété un très beau jeu de passes avec ses coéquipiers pour inscrire le premier but de la rencontre en avantage numérique. Auparavant, Québec avait bénéficié de deux autres supériorités numériques.

Quelque deux minutes plus tard, le Titan a ramené tout le monde à la case départ, alors que le centre, Antoine Morand, a redirigé la passe de son coéquipier Vladimir Kuznetsov derrière Dereck Baribeau. Le gardien des Remparts a d’ailleurs été sollicité plus souvent qu’à son tour durant la rencontre, effectuant 39 arrêts sur 41 lancers.

Au terme de la rencontre, l’entraîneur-chef, Philippe Boucher, a d’ailleurs salué l’effort de son gardien de 17 ans, en qui il a une grande confiance.

«C’est avec des joueurs comme (Dereck) Baribeau (Derek) Gentile et (Mikaël) Robidoux que nous allons faire des Remparts une équipe à maturité dans quelques années. Ils ont tout donné. Je ne veux pas considérer ça comme une excuse, mais les blessures nous ont nui énormément», de lancer Boucher.

Match quatre, même situation

Comme le Titan l’a fait si souvent depuis le début de cette série, ils ont repris une avance sur les Remparts, et ce, dès le début de la deuxième période. C’est le Letton Rodrigo Abols qui a fait dévier le tir de son coéquipier Noah Dobson pour permettre au Titan de prendre l’avance de 2 à 1. Cela s’est avéré être le but gagnant, puisque les deux autres buts des visiteurs ont été marqués dans un filet désert.

Le pilote des Remparts a tenu à féliciter l’effort du Titan, eux qui n’avaient pas passé la première ronde des séries éliminatoires depuis neuf ans.

«Il faut leur lever notre chapeau. Ils ont fait un travail extraordinaire pour bâtir une équipe de la bonne façon dans le hockey junior. C’est ce vers quoi nous nous dirigeons aussi. C’est la nouvelle réalité de la LJHMQ», a soutenu Philippe Boucher.

La fin pour Turcotte, Maheux et Ayotte

Éliminés, les joueurs de 20 ans Yanick Turcotte, Raphaël Maheux et Mathieu Ayotte ont effectué leur dernier tour de piste ce soir au Centre Vidéotron. Après la partie, les trois joueurs n’ont pu retenir leurs larmes.

Favori de la foule, Yanick Turcotte a tenu à remercier les partisans.

«Déception, nostalgie, tristesse. C’est ce qui m’envahit présentement. Toutefois, je vais toujours me rappeler des quatre plus belles années de ma vie ici avec les Remparts. Je veux aussi remercier les partisans qui ont appuyé les Remparts dès le match un», a-t-il mentionné, la voix remplie d’émotions.

Coups de patin

  • Les Remparts tiendront un bilan de fin de saison au cours des prochains jours.

 

  • CHYZ 94.3 tient à remercier toute l’organisation des Remparts de Québec pour leur collaboration cette année.

 

  • CHYZ 94.3 tient aussi à remercier tous les auditeurs qui ont écouté les matchs des Remparts avec Ray Cloutier à la description, ainsi que ceux qui se sont épaulés à la mise en ondes et dans l’après-match.

 

CRÉDIT PHOTO: CHARLES LALANDE – TC MEDIA (QUÉBEC HEBDO)

Auteur : Antoine Desrosiers