Blogues

Netflix Vs Canada

par Iris Gaudain, le 4 octobre 2017 | Tape à l'oeil

Peu importe vos habitudes de consommation cinématographique, vous avez assurément entendu parler de la grogne autour de la récente décision de ne pas taxer Netflix venant du ministère de la Culture et du Patrimoine. Vous vous dites peut-être que c’est une bonne chose de ne pas être taxé une fois de plus, mais qu’est-ce que ça implique véritablement?

Avant toute chose, je vais laisser la ministre Mélanie Joly vous expliquer elle-même sa décision par l’extrait qui suit:

On ne peut pas dire qu’elle a réussi à convaincre qui que ce soit, vous l’avez bien entendu par l’extrait, les paroles sont vides de véritables explications. Concrètement, ce qui va se passer, c’est qu’on ne paiera pas de TVS sur nos abonnements Netflix, cool. En échange, l’entreprise américaine va investir 500 000 000$ sur cinq ans au Canada pour la production de contenu originale, cool. L’argument de la ministre est le suivant : comme les gens écoutent de plus en plus leurs émissions sur internet, les câblodistributeurs ne contribuent plus autant au Fonds des médias du Canada; l’investissement de Netflix a pour but de pallier ce problème.

Concrètement, ce que ça veut dire, c’est que Netflix va avoir un nouveau terrain de jeu où investir son argent, tout en bénéficiant de nos crédits d’impôt, sans avoir à garantir un pourcentage de productions francophones; l’entreprise va donc avoir un beau rabais pour produire ses films, sans contrainte artistique, tout en s’assurant de récolter des bénéfices à l’internationale.

Notre gouvernement vient donc de faire entrer une concurrence incommensurablement déloyale au pays, en prétextant ne pas vouloir taxer les Canadiens davantage, sauf que, aux dernières nouvelles, nous payons des taxes sur absolument TOUT notre propre contenu original (Tou.tv; club illico, etc.). Qui plus est, Netflix est déjà un compétiteur féroce du fait que la plateforme est capable de maintenir des prix dérisoires, considérant son auditoire international. Donc déjà que nos plateformes canadiennes ne peuvent pas rivaliser contre les prix, l’entreprise va être exempte de taxe. C’est à n’y rien comprendre.

Ultimement, même en tant que citoyen, l’avantage offert à Netflix est un flagrant délit d’iniquité fiscale, parce que jamais le gouvernement ne va nous soulager de taxes pour nos beaux yeux…

Auteur : Iris Gaudain

Du même auteur