fbpx
Blogues

Petit résumé de la deuxième journée d’Osheaga

par matthieu Paquet-Chabot, le 2 août 2015 | Test de son

Cette deuxième journée du festival débute très tôt avec une alerte de l’organisation sur l’annulation du controversé rappeur d’Action Bronson. Avec une pétition de plus de 20 000 noms voulant empêcher l’américain de monter sur scène à cause de ses propos pro-viol. Prétextant un conflit d’horaire concernant son transport, les raisons réelles sont nébuleuses. Au moins, l’organisation du festival Osheaga s’est bien dépanné avec Narcy et Yasiin Bey (aka Mos Def). Voici un petit résumé de cette deuxième journée.

Le tout débute avec le québécois Bernhari qui présente son premier album majeur, signé sous Audiogram, avec son groupe. Composé entre autres du très talentueux Emmanuel Éthier, Alexandre Bernhari avait trente minutes pour impressionner le public. Il a réussit avec brio a livré une performance énergique, souriante et musicalement sans faute. Nous avons même eu droit à une nouvelle pièce pour un projet futur qui devrait voir le jour prochainement.

Karim Ouellet à Osheaga. Photo par Tim Snow

Karim Ouellet à Osheaga. Photo par Tim Snow

Suivant  cette magnifique performance, Karim Ouellet et ses invités de sa carte blanche ont tout de même réussit à hausser le barème. Avec ses invités, dont Kandle, Loud Lary Ajust, Claude Bégin et Ariane Moffatt, le spectacle avait des airs de gala. Alternant être les pièces de son dernier album FOX et les chansons de ses invités, Karim Ouellet été très heureux du concert qu’il avait créer. C’était super intéressant de voir autant de francophonie au festival Osheaga.

Après un énergique concert de Young the Giant et une pluie de ballons à l’effigie d’Osheaga, c’est la sublime Annie Clark, alias St.Vincent, qui est monté sur la scène principale. Avec sa guitare, elle s’amuse à faire ses pas de danse robotique fidèle à ses vidéoclips. Tellement habile avec sa guitare, St.Vincent nous ébloui avec ses prouesses hors du commun. Sa voix et sa grille de chanson étaient parfaites et ce cinquante minutes étaient du bonbon.

De retour dans la francophonie avec la sensation française Christine & The Queens. Malgré le fait qu’elle alterne entre le français et l’anglais, ce fût un magnifique moment en compagnie de cette artiste. Présentant avec beaucoup d’énergie et de mouvements théâtrales son album Chaleur Humaine, ce concert était hallucinant.

Patrick Watson à Osheaga par Pat Beaudry

Patrick Watson à Osheaga par Pat Beaudry

Après une performance remplis de problèmes techniques des canadiens Alvvays et une performance écourté de NAS (je suis aller me réfugiés de la pluie), je retourne sur la scène principale pour la performance de Patrick Watson. Accompagné, entre autre, de Frank Lafontaine (Karkwa) et de Marie-Pierre Arthur en temps que choriste, ce spectacle était grandiose. Watson était dans une grande forme et il a su bien utiliser la grande scène. Présentant les pièces de son dernier album Love Song for Robots, le chanteur offre aussi quelques pièces de son répertoire. La communion entre l’artiste et le public était parfaite.

Pour fermer la deuxième scène principale, l’organisation du festival a fait appel au vétéran Weezer pour une bonne dose de classiques. Avec une grille de chanson seulement composée de succès, les gars ont su faire une bonne impression devant l’énorme foule présente pour eux et le rappeur qui foulera l’autre scène par la suite. Les chansons jouées étaient pour la plupart des albums colorés (Blue, Green, Red) et le public a adoré leur spectacle. Avec en prime les enfants des membres du groupes qui jouent avec des instruments en ballon sur scène pour impressionner le public, c’était très touchant et magnifiquement bien orchestré.

kendrick Lamar à OSHEAGA 2015 par Pat Beaudry

kendrick Lamar à OSHEAGA 2015 par Pat Beaudry

Pour conclure notre deuxième journée, Kendrick Lamar s’est amené avec son incroyable rap sur la scène principale du festival Osheaga. Présentant principalement les pièces de Good Kid, Maad City et boudant son dernier To Pimp A Buttrefly, le rappeur a tout de même livré une performance hors du commun. Avec comme invité Mos Def pour la pièce Alright, le public a eu droit à une superbe prestation rap digne de se nom. Ce rappeur est clairement l’avenir de ce style musical.

Un résumé plus en profondeur sera disponible le lundi 3 août 2015 à 17h30 sur les ondes de CHYZ 94.3!